Un projet de résidences pour aînés à Lennoxville

Un projet comptant 16 nouveaux bâtiments pourrait voir... (Maquette fournie)

Agrandir

Un projet comptant 16 nouveaux bâtiments pourrait voir le jour le long de la rue Campbell, dans le secteur Lennoxville, là où se trouve la Grace Christian Home.

Maquette fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Un immense projet de résidences consacrées aux aînés s'apprête à émerger dans le secteur Lennoxville, le long de la rue Campbell. L'endroit, qui compte déjà la Grace Christian Home, au 1435-1501 rue Campbell, sera complètement reconfiguré. Une consultation publique est prévue le 26 avril à 16 h 30 au bureau d'arrondissement de Lennoxville.

Le projet permettra de regrouper les résidents de la Grace Christian Home et de la Connaught Home, celle-là située à North Hatley, puisque les deux immeubles doivent procéder à une mise aux normes en lien avec le Code de la construction. Les travaux de mise à jour étant jugés plus onéreux que la construction de nouveaux édifices plus modernes, un concept pour développer le site de Lennoxville a été déposé à la Ville de Sherbrooke et nécessite des modifications au zonage. La relocalisation temporaire des usagers aurait aussi été plus contraignante que de regrouper toute la clientèle et le personnel en un seul lieu.

C'est l'organisme « Les communautés de retraités Massawippi » qui prévoit la construction de 16 bâtiments qui permettront de loger des personnes âgées aux différentes étapes de leur perte d'autonomie. Deux maisons existantes seront déplacées. Les aires de stationnement et les allées de circulation seront mises en commun. Aussitôt que les services d'égouts et d'aqueduc seront prolongés, la construction devrait commencer.

Le premier bâtiment, à l'ouest du site, serait à proximité de la rue Pleasant View. Il compterait 122 chambres de location et des services de buanderie, de restauration et de soins infirmiers sur un seul étage. Il viserait la clientèle en perte d'autonomie et accueillerait les usagers et les employés des deux bâtiments actuels.

Pour ériger le deuxième bâtiment, l'actuelle Grace Christian Home serait démolie pour laisser la place à un édifice de trois étages qui compterait 43 logements. On y trouverait une piscine intérieure, une salle d'entraînement et une salle à manger communautaire. Une passerelle le relierait au premier bâtiment. Sa clientèle serait autonome.

Le reste du site, à proximité du chemin Glenday, compterait 16 habitations bifamiliales pour une clientèle autonome. Chacune des résidences aurait son propre garage.

« C'est un très beau projet. Je remercie beaucoup les gens de l'urbanisme et des travaux publics qui ont travaillé ensemble. C'est quelque chose qui manquait depuis un bout de temps. C'est un projet qui a besoin de vitesse, parce que la bâtisse déjà existante ne rentrera plus dans les règles du provincial bientôt », a commenté le conseiller David Price.

« Je pense que ce sera le premier projet du genre au Québec, un projet intégré dans lequel les gens pourront louer une maison et ensuite, quand ils auront moins d'autonomie, pourront rentrer dans un logement avec des services, puis dans une chambre pour des soins à long terme. C'est vraiment spécial pour Sherbrooke », ajoute-t-il.

La Ville de Sherbrooke avait convenu de réaliser le prolongement du réseau d'aqueduc et d'égouts dans le quartier Huntingville à des fins sanitaires et d'amélioration locale. Parallèlement, la requête de raccorder la résidence Grace Christian Home au réseau a aussi été accordée en février dernier.

Les deux bâtiments existants qui seront déplacés devront être rénovés à l'extérieur pour que leur architecture s'harmonise avec celle des nouvelles constructions.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer