Disc golf : «Une bonne nouvelle», dit Dauphinais

Le parc Atto-Beaver présente plusieurs commodités pouvant permettre... (123RF)

Agrandir

Le parc Atto-Beaver présente plusieurs commodités pouvant permettre d'implanter un parcours pour pratiquer ce sport, rapportait jeudi dans nos pages le chroniqueur Luc Larochelle.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le parc Victoria perd des plumes quand on sait que le parc Atto-Beaver a déjà plusieurs atouts pour recevoir un éventuel parcours de disc golf.

C'est ce que constate la conseillère Hélène Dauphinais à la suite de la publication jeudi par La Tribune qu'un projet de même nature avait cheminé dans l'appareil municipal il y a sept ans et qui considérait le parc sportif de l'arrondissement de Lennoxville.

«C'est une bonne nouvelle», dit la conseillère municipale qui ne se montre pas très chaude à l'idée de voir ce projet se réaliser dans son secteur, comme le souhaite l'organisme Destination Sherbrooke.

«Ce parc pourrait être une autre option. Un choix additionnel pour implanter le parcours de disc golf.»

Le parc Atto-Beaver présente plusieurs commodités pouvant permettre d'implanter un parcours pour pratiquer ce sport, rapportait jeudi dans nos pages le chroniqueur Luc Larochelle. Un boisé non valorisé pourrait accueillir les paniers de disc golf.

Rappelons que le parc offre aux sportifs des terrains de soccer et de volleyball, en plus d'un pavillon de services.

La semaine dernière, ajoute Mme Dauphinais, lors d'une séance d'information sur le projet au parc Victoria, plusieurs citoyens avaient exprimé leurs inquiétudes concernant ce projet. On craignait pour la sécurité des usagers du parc et pour la préservation du caractère naturel de l'espace public. Lors de la soirée d'information, les gens de Destination Sherbrooke disaient avoir d'autres sites dans leur mire, ajoute-t-elle.

«Beaucoup de gens étaient préoccupés par la préservation du milieu naturel, se souvient la conseillère. Le parc Atto-Beaver permettrait des utilisations qui pourraient satisfaire plusieurs personnes.»

«Ça pourrait intéresser aussi les gens qui jouent au ultimate Frisbee. C'est ça valoriser un parc. C'est lui donner une meilleure valeur. Le parcours pourrait être aménagé dans un secteur du parc laissé en friche. Ce parc pourrait devenir un beau complexe sportif.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer