• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Salle comble à la Cathédrale Saint-Michel pour financer sa réfection 

Salle comble à la Cathédrale Saint-Michel pour financer sa réfection

La soprano Catherine Elvira Chartier et le baryton-basse... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

La soprano Catherine Elvira Chartier et le baryton-basse Guillaume Poulin ont fait résonner l'enceinte de la basilique-cathédrale Saint-Michel de leur vibrato en compagnie de 220 choristes et musiciens, au grand plaisir des quelque 1200 personnes qui y étaient rassemblées pour soutenir les réfections de l'édifice patrimonial et lieu de culte.

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Plus de 1200 personnes se sont rassemblées à la Cathédrale Saint-Michel samedi soir lors d'un grand concert-bénéfice tenu afin d'amasser des fonds pour financer la réfection de l'édifice.

« L'objectif du comité dès le départ, c'était d'organiser un concert large public pour que les gens puissent découvrir et voir la cathédrale, être sensibilisés à ce patrimoine qu'on veut sauver et on peut dire que l'objectif a été atteint », s'est réjoui Mgr Luc Cyr, archevêque du diocèse de Sherbrooke.

Pour l'occasion, le comité Amen Saint-Michel avait réuni l'Orchestre de l'Université de Sherbrooke, le Choeur symphonique de Sherbrooke et l'Ensemble vocal de l'École de musique de l'Université de Sherbrooke, qui performaient sous la direction du chef d'orchestre François Bernier et du chef de choeur Jean-Philippe Dutil. Au total, ce sont près de 220 musiciens et choristes qui se sont retrouvés sur scène pour donner un « spectacle unique » au dire du président du comité organisateur, Gilles Castonguay.

« Le but c'était de remplir la cathédrale. C'est rare qu'on voit ça et c'est un événement unique. Ça va certainement être considéré comme l'un des spectacles de l'année à Sherbrooke », a-t-il mentionné.

La soprano Catherine Elvira Chartier et le baryton-basse Guillaume Poulin ont également fait résonner l'enceinte de la basilique de leur vibrato, au grand plaisir du public. Le spectacle aura permis d'amasser plus de 20 000 $ pour la réfection de la cathédrale.

Amorcée en octobre 2014, la campagne de financement a d'abord permis d'amasser auprès de donateurs 5 des 8,5 M$ requis pour réaliser les différents travaux. Le concert est l'un des nombreux événements qui seront tenus pour obtenir les 3,5 M$ manquants.

« Il y a des gens qui sont à l'oeuvre actuellement pour continuer à recueillir des fonds. Ça avance bien et des contacts ont été établis », assure Gilles Castonguay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer