Le RPHL dénonce un projet de loi de Québec solidaire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Regroupement des propriétaires d'habitations locatives (RPHL) continue à s'opposer vigoureusement au projet de loi 492 et se désole de voir Québec solidaire revenir à la charge pour en faire la promotion.

Son projet de loi vise à restreindre de façon importante les droits des propriétaires, affirme le RPHL. «Le projet de loi veut empêcher la reprise ou l'éviction de certains locataires entre le 1er décembre et le 31 mars ainsi que restreindre la reprise de logement ou l'éviction pour les locataires âgés de 65 ans ou plus, obligeant les propriétaires à leur trouver un logement qui correspond à leurs besoins», souligne l'organisme.

Le RPHL s'est déjà opposé à l'ensemble du projet devant l'Assemblée nationale. Le RPHL se dit sensible à la situation des personnes vulnérables, mais il considère «qu'il serait tout à fait déraisonnable d'adopter un tel projet de loi qui mettrait en péril l'investissement immobilier au Québec en donnant un droit quasi viager aux locataires».

«Si des gens ont besoin d'assistance pour déménager et trouver un nouveau logement et que le gouvernement souhaite leur venir en aide, on ne devrait pas faire assumer ce fardeau par le propriétaire, mais plutôt par l'État.»

Les lois québécoises sont parmi les plus sévères au monde et la protection des locataires est déjà énorme, selon le président du RPHL Martin Messier. Il rappelle que le propriétaire qui veut reprendre son logement doit, si le locataire refuse, démontrer ses motifs à la Régie du logement. En fonction de la preuve soumise, la Régie décidera si elle permet ou refuse la reprise du logement et peut déterminer une indemnité qui sera versée au locataire.

«Donc, Québec Solidaire voudrait empêcher une personne de 65 ans ou plus de demeurer dans un des logements de ses enfants, proche d'eux, pour permettre à une autre personne âgée d'y demeurer! Où sont la logique et les protections des ascendants dans tout ça?» ajoute M. Messier.

claude.plante@latribune.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer