Des petites voitures pour développer le plaisir de lire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Qu'ont en commun des petites voitures de course, des autos en carton et des livres, tout plein de livres? La motivation. En créant le projet «Bolides lecteurs» avec ses élèves, où le temps de lecture se cumule sur des «permis de conduire», l'enseignante de 1re année Diane Manseau a voulu capter l'intérêt de ses élèves pour la lecture, particulièrement chez les garçons. Et ça fonctionne.

Les élèves de Diane Manseau de l'école primaire Alfred-Desrochers cumulent donc des minutes de lecture sur des «permis». Le projet compte trois niveaux, qui se terminent chacun par une course de voiture.

«La première course, on lance des petites voitures; la deuxième, on prend des voitures de Lego, la troisième on prend des voitures au gymnase en carton», résume William Gagné-Jean.

L'enseignante avait d'abord lancé il y a plusieurs années un projet avec une façon de faire similaire, où les élèves devaient ouvrir les portes d'un château.

«J'ai pris ce projet-là que j'ai mis à la sauce des garçons, pour en faire un projet motivant pour eux. Mais les filles trouvent tout autant leur compte. C'est populaire depuis 10 ans parce que c'est moussé par les grands frères, les grandes soeurs, un voisin qui a déjà participé. On allie le plaisir de lire au plaisir de bouger.»

À notre passage, un des élèves du groupe cumulait neuf heures de lecture depuis février; un autre, six heures. Les élèves étaient d'ailleurs très enthousiastes de nous montrer les différents types de course, dont celles de voitures de carton dans le gymnase de l'établissement, situé dans l'ancien secteur de St-Élie.

Les initiatives liées au plaisir de lire se multiplient dans la classe de Mme Manseau.

«J'ai mis un arbre de Noël en lumières. Chaque fois que les enfants avaient 20 livres de lus, ils allumaient une lumière. Les enfants ont atteint 1074 albums de lecture avant Noël», raconte Mme Manseau à propos d'un projet qui a eu lieu avant les Fêtes.

Une assurance réussite

Le projet des Bolides lecteurs se met en branle en février.

«En janvier, on veut donner un deuxième souffle à la motivation de lecture», explique-t-elle.

«Vouloir motiver les enfants à la lecture, c'est un facteur de protection avant l'atteinte de la troisième année pour la réussite éducative.»

Le projet des «Bolides lecteurs» a gagné différents prix. Il s'est distingué récemment lors d'un concours de la Banque Nationale, aux côtés d'autres écoles. Les 2500 $ remportés par la classe de Mme Manseau serviront à l'acquisition de livres et de tablettes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer