Frais de garde : la modulation des tarifs dénoncée

Des pancartes ont été installées par l'Alliance des intervenantes en milieu... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

(SHERBROOKE) Des pancartes ont été installées par l'Alliance des intervenantes en milieu familial de l'Estrie (ADIM - Estrie) afin de dénoncer la modulation des tarifs de garde, vendredi.

L'ADIM a pris part à l'action organisée par la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) en cette journée du « poisson d'avril ».

« La modulation des frais de garde, ça ne passe tout simplement pas en Estrie (...) Nous multiplions les actions publiques pour lui faire comprendre qu'il doit reculer », explique Marlène Carbonneau, présidente de l'ADIM -Estrie. Selon l'ADIM , un nombre important des parents délaissent les services de garde publics, en milieu familial ou en CPE, pour des garderies privées.

À Sherbrooke, les affiches ont été installées sur la rue King Ouest, (près de Costco) et sur la rue King Est, près du Canadien Tire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer