Des poids lourds délinquants à Lennoxville

Le prolongement de l'autoroute 410 jusqu'à la route... (Archives La Tribune)

Agrandir

Le prolongement de l'autoroute 410 jusqu'à la route 143 devait permettre de désengorger le secteur des rues College, Bel-Horizon et Belvédère Sud.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

Quatre mois après l'ouverture de l'autoroute 410 jusqu'à la route 143, la présence de camions lourds est encore bien visible dans le secteur des rues College, Bel-Horizon et Belvédère Sud, dans l'arrondissement de Lennoxville.

Alors que le prolongement de la 410 visait justement à permettre de réduire la présence et les risques liés à la présence des poids lourds, plusieurs citoyens constatent que les résultats tardent à se matérialiser.

Le sujet a d'ailleurs fait l'objet de deux interventions lors de la dernière assemblée du conseil municipal, une de la part du conseiller Robert Pouliot et de son collègue David Price.

M. Pouliot a notamment dénoncé la présence des poids lourds, tout en confirmant que des citoyens lui avaient exprimé leur mécontentement à ce sujet.

«Un train routier qui passe de façon régulière avec du gravier, a-t-il dit, brise les infrastructures et augmente les risques d'accident, surtout sur la rue College», a précisé M. Pouliot.

«Et sur laquelle on a investi beaucoup d'argent», a aussitôt renchéri le président du conseil, Serge Paquin.

Tout en appuyant la position de son collègue Pouliot, le conseiller David Price a quant à lui demandé à ce qu'on améliore la signalisation dans le secteur de façon à rappeler aux camionneurs qu'ils doivent maintenant emprunter l'autoroute 410 pour rejoindre les routes 143 ou 147.

«On a avisé le MTQ (NDLR: Ministère des transports du Québec) local. On leur a demandé d'afficher un peu plus... Ç'a été fait lorsque la 410 a été ouverte, mais on voit que ça recommence (à circuler) et on voit que c'est vraiment dangereux», a dit M. Price.

Rappelons qu'en septembre, le citoyen Doris Turcotte s'était présenté devant les élus pour leur remettre une pétition visant à interdire la présence des camions dans le secteur et pour réduire la limite de vitesse une fois que la 410 sera complétée.

M. Turcotte suggérait de limiter le droit de passage aux automobilistes sur une portion de la rue Belvédère Sud et le chemin Bel-Horizon. Selon lui, tous les résidants demandaient cette restriction à partir du carrefour giratoire de l'autoroute 410 jusqu'au croisement avec le chemin Bel-Horizon, de même que sur cette dernière artère.

En raison du congé du Vendredi saint, aucun porte-parole de Transports Québec n'était disponible pour commenter la situation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer