Un don de 8000 portions de porc à Moisson Estrie

La directrice générale de Moisson Estrie Geneviève Côté... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

La directrice générale de Moisson Estrie Geneviève Côté a accueilli le don de viande de porc avec enthousiasme.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Des ménages dans le besoin pourront avoir du porc sur la table grâce à un don de viande offert à Moisson Estrie.

Jeudi matin, pour une sixième année consécutive, Les Éleveurs de porcs de l'Estrie ont fait un don substantiel à l'organisme.

Ils ont offert la viande de quatre porcs, ce qui équivaut à 8000 portions de viande, mentionne-t-on. On évalue à plus de 2000 $ la valeur du don.

On tient compte du fait que l'année 2015 a été marquée par l'escalade de la facture d'épicerie pour les consommateurs québécois. «La hausse des prix des denrées alimentaires a directement affecté les moins bien nantis en diminuant leurs occasions de consommer de la viande de porc», souligne un communiqué de presse.

«Pour les Éleveurs de porcs de l'Estrie, il est important de s'associer à Moisson Estrie pour offrir la possibilité à l'ensemble de la population de consommer de la viande. Nous sommes conscients que les besoins en viande de Moisson Estrie se font sentir tout au long de l'année», mentionne Jocelyn St-Laurent, président des Éleveurs de porcs de l'Estrie.

On profite aussi du mois de mars pour faire la remise de viande à Moisson Estrie, car il est le mois de la nutrition. «Le porc du Québec est 30 pour cent plus maigre qu'il y a 25 ans», affirme-t-on.

Le travail de préparation de la viande a été offert gracieusement par la Boucherie Coutu et frères de Bonsecours, mentionne le communiqué de presse.

C'était en fait une grosse journée pour les gens de Moisson Estrie. Ils ont reçu 1600 sacs d'épicerie de denrées non périssables offerts par des élèves d'écoles privées estriennes. Ceux-ci avaient participé à un programme de sensibilisation contre le gaspillage de nourriture. Tous ces dons tombent pile, car la période de mars et avril est plus calme en ce qui concerne les dons de nourriture pour l'organisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer