Budget : « Des promesses brisées », constate Dusseault

Le budget Morneau ne contient qu'une série de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le budget Morneau ne contient qu'une série de «promesses brisées» et de «demi-mesures» aux yeux du député de Sherbrooke à la Chambre des communes, Pierre-Luc Dusseault.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Qu'il s'agisse de l'avenir de l'aéroport de Sherbrooke, de la décrépitude des deux manèges militaires ou de la réduction des inégalités économiques, le budget Morneau ne contient qu'une série de «promesses brisées» et de «demi-mesures» aux yeux du député de Sherbrooke à la Chambre des communes, Pierre-Luc Dusseault.

Concernant l'aéroport de Sherbrooke, le député néo-démocrate affirme que le budget fédéral n'en a que pour les aéroports fédéraux et ne contient rien pour l'avenir des installations aéroportuaires régionales.

«J'ai lu le budget attentivement et le mot aéroport y apparaît huit fois. Et chaque fois, c'est pour parler des aéroports fédéraux. Je n'ai rien vu, ni pour l'aéroport de Sherbrooke, ni même pour les autres aéroports régionaux, qui sont pourtant des outils de développement économique essentiels pour les régions», soutient M. Dusseault en rappelant que les libéraux en avaient fait une priorité régionale lors de la dernière campagne électorale.

Même déception en ce qui concerne les deux manèges militaires de Sherbrooke, qui se détériorent à vue d'oeil. Le député constate que les investissements de 3,2 milliards en immobilisation prévus pour la Défense nationale n'entreront en vigueur qu'en... 2021. «Ce sont de bien gros chiffres, mais ils sont prévus pour 2021-2022, donc après les prochaines élections», précise Pierre-Luc Dusseault.

Concernant la réduction des inégalités économiques, le député Dusseault affirme que le budget ne contient qu'une série de «promesses brisées» et «d'occasions ratées» pour réduire les inégalités économiques qui «augmentent sans cesse.»

Malgré les modifications apportées à l'assurance-emploi qui permettront à près de 50000 chômeurs de plus d'avoir accès au programme, Pierre-Luc Dusseault croit que le Parti libéral aurait pu faire «beaucoup mieux» en termes d'accessibilité et d'universalité, compte tenu des cotisations de 6,9 milliards $ versées chaque année à la caisse d'assurance-emploi.

«Comme les revenus de la caisse sont stables et rentables, on aurait pu abaisser le seuil à 360 h et rendre l'accès universel à toutes les régions plutôt que de créer des mesures spécifiques pour les provinces de l'Ouest et de l'Atlantique. Cela aurait pu aider beaucoup de travailleurs de notre région», croit Pierre-Luc Dusseault.

Les surplus de la caisse auraient aussi pu servir à bonifier l'offre de service dispensé dans les centres de Services Canada, a-t-il fait valoir, ce qui aurait pu améliorer le traitement des demandes de prestations.

Enfin, concernant l'Allocation canadienne pour enfants qui prévoit sortir 300000 enfants de la pauvreté grâce à une aide pouvant atteindre 6400 $ pour un enfant de moins de 6 ans, M. Dusseault reconnait qu'il s'agit d'une mesure pouvant réduire les inégalités économiques, mais qu'il ne s'agit pas de la seule mesure dont dispose un gouvernement pour réduire ces inégalités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer