Magog : le nombre de districts passera de 10 à 8

Sylviane Lavigne est greffière de la Ville de... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Sylviane Lavigne est greffière de la Ville de Magog.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) À l'instar des élus de Sherbrooke, les membres du conseil municipal de Magog ont décidé de réduire le nombre de districts sur le territoire de leur municipalité.

Le nombre de districts à Magog passera de 10 à 8. Le prochain conseil municipal de la Ville comptera donc neuf élus, incluant le maire ou la mairesse.

La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, souhaitait la disparition de deux districts à Magog depuis un moment. Rien toutefois ne laissait croire que les conseillers municipaux appuieraient avec un tel empressement sa vision.

« Ça m'a surpris d'avoir une réponse positive aussi vite, reconnaît Mme Hamm. On n'avait pas le choix de revoir les limites de certains districts de la ville à cause de la croissance observée à quelques endroits. On a décidé de procéder à la réduction du nombre d'élus en même temps. »

La greffière de la Ville de Magog, Sylviane Lavigne, souligne que la majeure partie des municipalités de taille comparable à celle de Magog ont moins de 10 élus municipaux.

« C'est une tendance assez généralisée de réduire le nombre de districts, affirme Mme Lavigne. C'est beaucoup une question d'efficacité. Les économies générées par la disparition de deux postes de conseillers, ça ne fait pas une grande différence considérant l'importance du budget d'une ville comme Magog. »

Magog a eu recours aux services de la firme Innovision + pour préparer le projet de redécoupage actuellement sur la table. Divers scénarios ont été analysés avant d'arriver à la carte électorale finale.

« Pour élaborer la future carte, on a tenu compte des secteurs en développement et des projections de croissance à moyen terme, explique Sylviane Lavigne. On a également choisi de créer des districts homogènes dans lesquels la grande majorité des électeurs vivent des réalités semblables. »

Les districts les plus touchés sont ceux situés au centre de la municipalité. Les districts des Deux lacs et Canton Ouest sont probablement les deux moins transformés.

Consultation?

Il faudrait que plusieurs dizaines d'électeurs, 130 plus précisément, demandent une consultation publique pour qu'une assemblée consultative soit organisée concernant le redécoupage élaboré.

Les noms que portaient les différents secteurs de la Ville disparaîtront et seront remplacés par des chiffres. Il semble qu'on craignait d'avoir de la difficulté à trouver des noms qui feraient l'unanimité et qui permettraient de créer un sentiment d'appartenance chez tous les citoyens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer