«Pas d'urgence» pour les pneus d'été

Même s'il ne reste presque plus de neige au sol et que la loi le permet, il... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Même s'il ne reste presque plus de neige au sol et que la loi le permet, il n'est pas recommandé d'installer ses pneus d'été trop tôt.

L'hiver pourrait nous surprendre, fait remarquer Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS).

«Certains ont peut-être la fièvre du printemps, avec le temps très doux des derniers jours, mais il faut faire usage de son bon jugement. Il peut y avoir refroidissement des températures, dit l'agent de police. Il n'y a pas d'urgence.»

«Il peut encore y avoir de la glace noire et de la neige le matin sur la chaussée au cours des prochaines semaines. Il y a des fois des tempêtes de neige à la fin mars ou au début avril. Si les gens peuvent attendre pour poser leurs pneus d'été, c'est préférable.»

La loi permet de circuler sans pneus d'hiver depuis mercredi. Les motocyclettes peuvent aussi prendre la route.

L'hiver n'a peut-être pas dit son dernier mot. Des températures plus froides sont attendues dans la région estrienne au cours des prochains jours. En fin de semaine, le mercure pourrait chuter près des moins 15 degrés dans la nuit de samedi à dimanche, selon Environnement Canada.

On pourrait aussi recevoir des précipitations solides, notamment lundi.

M. Carrier ajoute que le SPS a mené des opérations spéciales de barrage au cours de l'hiver concernant l'utilisation obligatoire des pneus d'hiver. On a distribué seulement six contraventions à ce sujet.

Chez les détaillants de pneus, les clients ont commencé à se présenter pour faire poser leurs caoutchoucs d'été. Du côté du Centre Auto Université Galt, «ce n'est pas encore la folie, mais on peut dire que c'est commencé», déclare le propriétaire Mathieu Nadeau.

«Personnellement, je trouve ça un peu tôt, mais les gens veulent enlever leurs pneus après l'hiver chaud que nous avons eu. Ils ne veulent pas user leurs pneus d'hiver encore plus longtemps.»

Pendant ce temps, au détaillant Relais pneus et mécanique, on a aussi commencé la saison des pneus d'été, mais on ne signale pas de cohue non plus.

«Des clients ont pris des rendez-vous pour le début d'avril», indique Serge Benoit, conseiller en pneus.

«Ceux qui ont fait poser leurs pneus d'été ont souvent un plan B. S'il neige, ils peuvent rester à la maison ou prendre une autre voiture.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer