Une station-service rasée par le feu

La station-service EKO, propriété de Bernard et Maurice... (La Tribune, Ronald Martel)

Agrandir

La station-service EKO, propriété de Bernard et Maurice Dupuis, sur la route 204 à Saint-Ludger, a été complètement détruite, dimanche matin, par un incendie probablement d'origine électrique. Les pompiers de cinq municipalités se sont entraidés pour circonscrire les flammes qui ont laissé échapper un long panache de fumée noire.

La Tribune, Ronald Martel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

Un incendie a rasé la station-service Dupuis et frères, route 204, à Saint-Ludger, à une trentaine de kilomètres de Lac-Mégantic.

Le feu aurait pris naissance vers 8 h 30 près de l'entrée électrique, où se trouvait également une fournaise alimentée à l'huile et au bois. C'est de la fumée s'échappant de l'arrière du local qui a alerté une pompiste qui se trouvait à la station-service, où on vend de l'essence et des autos usagées, et qui offre des services de mécanique générale.

Personne n'a été blessé. L'employée a alerté les deux propriétaires Bernard et Maurice Dupuis, demeurant à proximité. Ils sont vite arrivés sur les lieux, même avant les pompiers. Ils ont tenté d'éteindre les flammes en vidant quelques extincteurs, mais peine perdue. Le commerce est une perte totale. Un long panache de fumée noire a été visible à des kilomètres à la ronde.

Visiblement sous le choc, les frères Dupuis ont hésité avant d'affirmer que le garage serait reconstruit. « C'est un grand choc, pour nous. Jamais nous n'aurions imaginé que nous pourrions vivre quelque chose de ce genre », a confié Maurice Dupuis, en retenant difficilement ses larmes. « C'est trop tôt pour répondre à la question d'une reconstruction. Nous allons prendre tout ça une journée à la fois. C'est un trop gros coup et trop d'émotions », a-t-il conclu avant de se hâter à déplacer à nouveau les véhicules usagés pour les remiser en lieu sûr.

Son frère Bernard, rencontré plus tard, a déclaré que « sûrement nous allons reconstruire. Après 28 ans en affaires, nous assurons un emploi à plein temps à cinq personnes et quatre à temps partiel. »

60 pompiers et des évacuations

Les propriétaires ont réussi à éloigner les véhicules usagés stationnés sur les lieux. L'alarme a rapidement été lancée auprès des pompiers locaux et des policiers de la Sûreté du Québec. En l'absence du chef des pompiers de Saint-Ludger, les opérations ont été placées sous la responsabilité du chef des sapeurs de Lac-Drolet, demandés en renfort vue l'intensité du brasier, tout comme ceux des services de protection incendie de Saint-Gédéon, Saint-Robert-Bellarmin, Audet et Lac-Mégantic. Plus de 60 pompiers environ étaient sur place au plus fort de l'incendie.

Les pompiers ont vite décrété l'urgence d'évacuer les résidences situées autour de la station-service, à cause des risques d'explosion, même si les pompes à l'avant ont été épargnées par l'incendie. D'ailleurs, plusieurs détonations ont résonné durant les opérations. Le courant électrique a également été coupé dans la municipalité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer