En route vers l'électromobilité

Pionnière du virage électrique dans la Vallée de... (La Tribune, Maryse Carbonneau)

Agrandir

Pionnière du virage électrique dans la Vallée de la Coaticook, la Laiterie de Coaticook offre à sa clientèle un accès 24/7 à deux bornes de recharge électrique et ce, tout à fait gratuitement.

La Tribune, Maryse Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au-delà des villes de Magog et Sherbrooke, point de salut pour les propriétaires de voiture électrique qui souhaitent profiter des charmes de la région coaticookoise en toute quiétude.

À moins de s'offrir une crème glacée à la Laiterie de Coaticook, qui a fait figure de pionnière dans la Vallée de la Coaticook l'automne dernier en y installant les premières bornes de recharge électrique accessibles au grand public.

Soucieuse de rattraper un certain retard, de même qu'accroître l'attractivité de son territoire, la MRC de Coaticook déploiera dès 2016 un réseau de bornes de recharge publiques. Pour la première année, le projet inclura l'implantation d'une borne à recharge rapide (400 volts) à Coaticook et d'un minimum de cinq bornes à recharge standard (240 volts) ailleurs sur le territoire, dont la municipalité de Saint-Malo.

Pour 2016 et 2017, l'achat des bornes sera assumé à même l'enveloppe régionale du Fonds de développement de la MRC de Coaticook, tandis que les frais d'installation seront à la charge des municipalités, qui pourront utiliser leur enveloppe locale pour couvrir ces frais. Le coût d'achat et d'installation pour une borne à recharge standard est de 5800 $ à 6300 $, alors qu'il en coûte de 43 000 $ à 58 000 $ pour une borne à recharge rapide. Cette dernière bénéficie toutefois d'une participation financière d'Hydro-Québec de 14 000 $.

« L'électromobiliste planifie ses déplacements en fonction des sources de ravitaillement, rappelle Martine Lebel, agente de développement régional à la MRC de Coaticook. Il s'agit vraiment d'un service public, car on ne s'attend pas à un retour sur l'investissement. Ce sont les services de proximité qui en profiteront, puisqu'on estime que chaque recharge génère une dépense de 13 $ dans les commerces avoisinants. »

Circuit électrique d'Hydro-Québec

Le futur réseau de bornes de recharge de la MRC de Coaticook sera rattaché au Circuit électrique d'Hydro-Québec, qui en assurera la gestion. Ce faisant, les municipalités de la région coaticookoise obtiennent un service clef en main moyennant le versement d'une redevance de 15 % du montant perçu à Hydro-Québec, auquel s'ajoute un déboursé annuel de 250 $ après trois ans.

À ce jour, le Circuit électrique est présent dans 120 villes de 16 régions administratives pour un total de 616 bornes. Il compte 7085 membres, soit plus de 90 % des électromobilistes du Québec. L'attractivité de ce réseau repose en partie sur son accessibilité puisque les membres peuvent consulter en ligne ou via des applications mobiles une carte interactive qui identifie la localisation des bornes, le type de borne et le tarif de recharge, ainsi que son statut (disponible ou occupée).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer