Pédaler pour la petite Élissa Grondin

Élissa Grondin... (Photo site web)

Agrandir

Élissa Grondin

Photo site web

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Ils sont plusieurs à envoyer des pensées positives à la famille d'Élissa Grondin, cette fillette de Sherbrooke qui a reçu un coeur de Berlin, il y a quelques semaines, afin de prolonger l'attente pour recevoir un nouveau coeur.

Anne Préfontaine... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Anne Préfontaine

Photo tirée de Facebook

Trois Sherbrookoises qui s'entraînent avec la maman d'Élissa, Josée Scantland, depuis plusieurs années ont décidé d'en faire davantage pour soutenir la famille. Elles se sont connues dans l'action et c'est par l'action que Sophia Beltrano, Karine Richard et Anne Préfontaine souhaitent aider leur amie en organisant un Spin-O-don pour amasser des fonds pour la petite Élissa.

«Ses parents se relaient à son chevet à l'Hôpital Sainte-Justine de Montréal depuis six mois. Ils ne peuvent donc pas travailler. Ils doivent également prendre soin, avec l'aide des grands-parents, du petit frère d'Élissa qui a deux ans. La situation financière de la famille est fragile. On organise l'activité pour diminuer les soucis financiers des parents qui vivent présentement une détresse émotive terrible. Mais on souhaite aussi donner une vitrine au don d'organes et faire en sorte que les gens en parlent avec leurs proches», explique Anne Préfontaine.

À travers le combat de leur fille, les parents d'Élissa ont sans cesse fait la promotion du don d'organes. La fillette de cinq ans est actuellement en tête de liste pour recevoir une transplantation de coeur. Un coeur d'enfant pesant au maximum 50 livres.

«Josée Scantland est un modèle de force et de détermination.»


Josée Scantland ... (Photo tirée de Facebook) - image 3.0

Agrandir

Josée Scantland 

Photo tirée de Facebook

Anne Préfontaine, journaliste de TVA Nouvelles, s'entraîne avec la mère d'Élissa depuis sept ans et elle a vu sa partenaire passer à travers plusieurs épreuves. Le diagnostic de malformations cardiaques. La première opération. Les angoisses entourant l'attente d'une seconde opération.

«Josée Scantland est un modèle de force et de détermination pour moi et tout notre groupe. Elle m'a donné le goût de me dépasser», raconte Anne Préfontaine.

Dessinateur et concepteur chez BRP, le père d'Élissa, Patrick Grondin, reçoit les deux tiers de son salaire alors que les prestations de chômage de la mère d'Élissa, qui est entraîneuse professionnelle, arrivent à leur fin. Aussi, les organisatrices rappellent qu'après la greffe cardiaque, Élissa devra prendre une quarantaine de médicaments, dont une partie des frais devra être assumée par les parents.

«Si tout le monde donnait 5$, on pourrait faire une différence», résume Anne Préfontaine.

L'événement de cardiovélo se tiendra le dimanche 20 mars, à 14h, au studio Boomerang, 2655 rue King Ouest local 116, Sherbrooke.

Il est possible d'encourager les quelque 20 participants à pédaler en envoyant des dons par carte de crédit de façon sécuritaire sur le site GoFundMe.com en tapant le nom d'Élissa Grondin. Il est aussi possible d'aller encourager les participants au studio de spinning et de faire votre don à cette occasion.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer