• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Un réseau de revendeurs démantelé: trois hommes et une femme accusés 

Un réseau de revendeurs démantelé: trois hommes et une femme accusés

Les surveillances du Service de police de Sherbrooke... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Les surveillances du Service de police de Sherbrooke ont permis de démanteler un réseau de revendeurs de stupéfiants, lundi, à Sherbrooke.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les surveillances du Service de police de Sherbrooke ont permis de démanteler un réseau de revendeurs de stupéfiants, lundi, à Sherbrooke.

Julie Drouin, Bruno-Guy Thériault, Daniel Bergeron et Marc Bergeron.... (Spectre Média, Frédéric Côté) - image 1.0

Agrandir

Julie Drouin, Bruno-Guy Thériault, Daniel Bergeron et Marc Bergeron.

Spectre Média, Frédéric Côté

Trois hommes et une femme ont été accusés en lien avec cette affaire au palais de justice de Sherbrooke à la suite de cette perquisition qui s'est déroulée sur la rue Adélard-Collette.

Daniel Bergeron, Bruno-Guy Thériault et Julie Drouin sont coaccusés.

Ils ont comparu devant la juge Claire Desgens de la Cour du Québec pour y être accusés de possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic de cannabis, de résine de cannabis et de cocaïne de même que de trafic de stupéfiants. Le quatrième accusé, Marc Bergeron, a pour sa part été accusé de possession simple de stupéfiants et de bris de conditions.

«Nos policiers se sont rendus sur place dimanche soir pour procéder aux arrestations dans cette affaire. C'est un endroit où l'on avait des doutes qu'il pouvait y avoir des manipulations de drogue. Les policiers ont constaté que des gens y manipulaient de la drogue et possiblement une arme à feu», explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Philippe Dubois.

Du cannabis, du haschich, 550 pilules de méthamphétamine et du crack ont été trouvés lors de la perquisition réalisée dans un logement du quartier centre-sud à Sherbrooke. Les policiers ont aussi trouvé quelques milliers de dollars en argent ainsi que 2400 cigarettes de contrebande.

«Nous avons aussi trouvé une arme. Des expertises seront faites pour déterminer si elle était fonctionnelle», explique le porte-parole du SPS.

Le Service d'identité judiciaire (S.I.J.) et les enquêteurs du SPS ont passé une partie de la journée sur les lieux de la perquisition.

«Nous colligeons les informations concernant les personnes arrêtées. Il est trop tôt pour le moment pour indiquer si elles étaient liées à un réseau et à qui ces stupéfiants étaient destinés», mentionne le porte-parole du SPS.

La procureure aux poursuites criminelles Me Tian Meng s'est opposée à la remise en liberté des quatre accusés.

Leurs avocats Me Christian Raymond, Me Caroline Monette et MeKim Dingman ont remis les dossiers de leurs clients à mardi pour l'enquête sur remise en liberté.

D'autres accusations pourraient être portées dans les dossiers de ces individus.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer