Le ministre Garneau rencontrera des citoyens de Lac-Mégantic

Le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau,... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, a accepté de rencontrer lundi prochain, le 14 mars, la Coalition de citoyens et d'organismes engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) Le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, a accepté de rencontrer lundi prochain, le 14 mars, la Coalition de citoyens et d'organismes engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic.

Marc Garneau... (Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Marc Garneau

Archives La Presse

C'est ce qu'a annoncé Robert Bellefleur, porte-parole de l'organisme. La rencontre fait suite à la demande que la Coalition a exprimée au ministre Garneau lors de sa visite à Lac-Mégantic, à l'occasion de l'inauguration du Bureau de reconstruction du centre-ville, le 30 janvier dernier. L'agenda serré du ministre n'avait pas permis de tenir cette rencontre à ce moment précis.

Les représentants de la Coalition se rendront au bureau du ministre, au 400 Place d'Youville à Montréal, pour une rencontre d'environ 30 minutes, en avant-midi. « Afin de bien représenter la population de Lac-Mégantic et de la MRC du Granit, nous avons pensé inviter des personnages politiques comme accompagnateurs et interlocuteurs », révèle M. Bellefleur. « L'invitation a été lancée au député fédéral de Mégantic-L'Érable, Luc Berthold, à la préfet de la MRC, Marielle Fecteau, aux maires de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, Nantes, Jacques Breton, et Frontenac, Jean-Denis Cloutier. »

Le ministre Garneau sera sensibilisé au fait que la population de Lac-Mégantic et sa périphérie tarde et peine à se remettre psychologiquement et physiquement, presque trois ans après la tragédie du 6 juillet 2013.

« En guise d'éléments majeurs de solution, le projet de voie de contournement ferroviaire, cher à la population de Lac-Mégantic, y sera abordé et défendu, de même que la problématique de la reprise du transport de matières dangereuses sur des rails souhaités plus sécuritaires, fera aussi l'objet d'une présentation et d'un échange avec le ministre. Nous allons solliciter fortement sa réaction à l'urgence d'inciter sans délai la Central Maine

and Quebec Railway (CMQR) à réparer rapidement sa voie ferrée. Nous allons requérir un rehaussement de la catégorie 1 actuelle de la voie à une catégorie 2 plus sécuritaire, dès le printemps 2016, afin d'accroître le sentiment de sécurité chez la population. »

Le citoyen Bellefleur a aussi évoqué le fait que divers documents, photos, vidéos, pétitions seront présentés au ministre pour étayer les arguments et les demandes de la Coalition.

« En mettant l'accent sur la réparation de la voie ferrée, on rejoint ainsi le Comité de vigilance citoyenne. Il ne faut pas oublier que les convois de matières dangereuses, dans la pente traversant Lac-Mégantic, passent à l'arrière et à proximité de la polyvalente Montignac et de l'hôpital de Lac-Mégantic. Qui peut cautionner ce transport?», questionne-t-il.

« Incidemment, M. Bellefleur a aussi fait état d'un présumé déversement qui serait survenu vendredi dernier, sur la voie de la CMQR, à Frontenac, provenant vraisemblablement de wagons-citernes classifiés éthanol et d'un autre produit.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer