Alain Larouche quittera Tourisme Cantons-de-l'Est en septembre

Alain Larouche quittera le poste de directeur général... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Alain Larouche quittera le poste de directeur général de Tourisme Cantons-de-l'Est le 3 septembre prochain après une carrière de près de 30 ans à la tête de l'organisme.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Après une longue carrière à la tête de Tourisme Cantons-de-l'Est, Alain Laroche quittera l'organisme. Le départ du directeur général sera effectif en date du 3 septembre prochain.

Celui qui aura été l'image du tourisme en région depuis près de 30 ans explique sa décision par une convergence de facteurs et «d'astres alignés» pour lui et l'association touristique. «Il y a le nouveau modèle d'affaires des ATR qui arrive. Aussi, je sens aussi que les batteries sont plus longues à recharger», explique-t-il à La Tribune.

«Avec tout ce qui arrive et le temps qui passe, j'ai pensé que c'était le temps. J'ai adoré ce que j'ai fait et j'aime toujours mon travail. J'ai eu des présents et des membres du conseil d'administration extraordinaires. J'ai travaillé avec une équipe super compétente.»

M. Larouche, qui aura 64 ans en août prochain, ne veut pas dire qu'il accrochera son guide touristique pour de bon en septembre 2016. Il veut demeurer actif, même s'il quitte son poste. «Je n'ai pas vu le temps passer. La retraite pour moi, je n'ai jamais pensé que ça viendrait. C'est quand j'ai réalisé quel âge j'aurai en août prochain que j'ai commencé à y penser sérieusement», image-t-il.

«J'ai pris ma décision avant les Fêtes. Les membres du conseil d'administration ont été mis au courant. Le processus de recrutement d'un nouveau directeur général va débuter bientôt.»

«Pour ma part, je me verrais dans un rôle de coach, d'expert-conseil en tourisme. Il faut que le projet m'intéresse et qu'il soit constructif.»

«Je suis très fier du chemin parcouru par notre organisation et par notre région au cours de toutes ces années.»


Alain Larouche, qui est originaire du Lac-Saint-Jean, dit laisser une organisation en santé qu'il a contribué à faire grandir. Le chiffre d'affaires est passé de 400 000 $ à 4 millions $ par année. Tourisme Cantons-de-l'Est compte une quinzaine d'employés. Quand il a pris la barre de l'organisme, om comptait 125 membres. Ils sont maintenant 800, fait-il remarquer.

En quittant son poste à ce moment précis, il permet à l'organisation de profiter d'une conjoncture favorable à un changement de garde, étant donnée l'implantation d'un nouveau modèle d'affaires dans l'industrie touristique du Québec. 

« Je suis très fier du chemin parcouru par notre organisation et par notre région au cours de toutes ces années. La région touristique des Cantons-de-l'Est s'est hissée parmi les chefs de file des destinations touristiques québécoises, grâce au dynamisme de ses entreprises, de ses milieux et de son Association touristique régionale (TCE) », affirme Alain Larouche.

Un des points forts de sa carrière est sans contredit l'adoption de la taxe spécifique sur l'hébergement en 2003. Celle-ci a doté la région d'un fonds autonome majeur. 

En 2010, après avoir fait expertiser la région touristique des Cantons-de-l'Est par l'Organisation mondiale du Tourisme, TCE s'est recentré sur sa marque et en a mieux défini les forces et les caractéristiques. 

Quand on relit le premier Guide touristique officiel édité en 1988 et qu'on le compare avec l'offre du site Internet actuel, l'évolution est frappante.

Tourisme Cantons-de-l'Est a été l'une des premières organisations du genre au Québec à se doter d'un site internet, ajoute-t-il.

Alain Larouche est détenteur d'une maîtrise en anthropologie de l'Université York à Toronto, d'un baccalauréat de l'Université Laval à Québec et d'un certificat en science politique de l'Université d'Ottawa. Comme anthropologue, il a été directeur de recherche pour le « Projet Louisiane » financé par la Fondation Ford, l'institut Smithsonian et le Conseil canadien de Recherche en Sciences sociales. Comme chercheur, il a livré plusieurs articles et conférences scientifiques. Sous la direction de David Suzuki, il a aussi codirigé un documentaire sur les Acadiens de la Louisiane dans la série « The Nature of Things », et soutenu à l'Université York sa thèse de maîtrise, « Ethnicité, pêche et pétrole chez les Cadjins du Bayou Lafourche en Louisiane ». 

Alain Larouche a commencé sa carrière en tourisme au tout début des années 80, comme directeur général du Musée Louis Hémon à Péribonka, puis des Croisières Piekouagami au Lac-Saint-Jean, avant de devenir président du Conseil d'administration de Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean. Au cours de sa carrière, il a aussi siégé aux Conseils d'administration de l'Association canadienne des bateaux de passagers (CTBA), de l'Association de l'industrie touristique du Canada (TIAC), des Associations touristiques régionales associées du Québec (ATRAQ), de la Fondation québécoise de la relève en tourisme (FQRT) et finalement des Festivals et événements verts de l'Estrie (FEVE). 

Il siège aussi depuis plusieurs années au Comité de programme d'Ouranos sur l'adaptation des entreprises touristiques aux changements climatiques.

«Nous devons remercier profondément Alain qui a été un leader et un rassembleur infatigable. Si notre belle région des Cantons-de-l'Est est devenue un des joyaux du Québec touristique, c'est en partie grâce à lui » souligne Jean-Michel Ryan, président du Conseil d'administration de Tourisme Cantons-de-l'Est.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer