Incendie suspect à Fleurimont

Le feu a complètement détruit la maison unifamiliale... (Spectre, Jessica Garneau)

Agrandir

Le feu a complètement détruit la maison unifamiliale située sur la rue de l'Aeronca, dans le secteur Fleurimont. -

Spectre, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les policiers de Sherbrooke ont ouvert une enquête à la suite d'un incendie considéré comme suspect mardi matin.

Le feu s'est déclaré vers minuit 30 minutes au 1603 de la rue de l'Aeronca, dans le secteur Fleurimont. Il aurait pu se propager aux maisons voisines et causer des dommages importants et même des victimes.

La maison unifamiliale était inhabitée lors de l'incendie, car elle était en rénovation. Comme les maisons voisines sont situées à quelques pieds, on a dû travailler ferme pour empêcher que les flammes se propagent.

Après analyse avec les pompiers de Sherbrooke, on a confié le dossier de l'enquête au Service de police de Sherbrooke.

L'analyse de la scène a eu lieu au cours de la journée de mardi.

Les voisins évacués

L'incendie était très intense. À l'arrivée des pompiers, le feu sortait du toit, rapporte Daniel Gingras, chef de division du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke.

« Nous n'avons pas eu à évacuer la maison, car elle n'était pas habitée. Nous avons évacué les voisins par mesure préventive. »

« Nous avons protégé les bâtiments autour. »

Le feu a nécessité une deuxième

alarme et une vingtaine de pompiers ont été appelés sur place. À 3 h du matin, le combat contre les flammes était terminé, ajoute M. Gingras.

Même si elle était en rénovation, la maison était reliée au réseau élec-trique et donc chauffée.

Comme la maison est une perte totale, on estime les dommages à environ 200 000 $, calcule-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer