Jeux de la Francophonie: une délégation s'envole vers Abidjan

Une délégation sherbrookoise s'envolera en fin de semaine vers la Côte d'Ivoire... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une délégation sherbrookoise s'envolera en fin de semaine vers la Côte d'Ivoire pour faire la promotion de la Ville en vue de l'obtention des Jeux de la Francophonie.

Du 28 février au 4 mars, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, se rendra en Afrique de l'Ouest pour une mission qui l'amènera aussi au Sénégal.

Dans un premier temps, la ministre s'arrêtera à Abidjan afin de présenter la candidature du gouvernement du Québec en vue de l'obtention des Jeux de la Francophonie de 2021 devant les membres du Conseil d'orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie.

La ministre sera accompagnée du ministre de la Culture et des communications, le député de Sherbrooke Luc Fortin, du président d'honneur du comité de candidature, l'ancien  premier ministre Jean Charest, et du maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny.

Rappelons que Moncton au Nouveau-Brunswick est aussi sur les rangs pour l'obtention des jeux.

Ce sera également une occasion d'approfondir les relations politiques, économiques et institutionnelles que le Québec entretient déjà avec la Côte d'Ivoire, ajoute un communiqué de presse.

Garde du corps

Rappelons que le plaidoyer pour convaincre le Comité d'accorder les jeux à Sherbrooke en 2021 se déroulera le 1er mars. La France a prévenu récemment d'un risque d'attentat terroriste dans les principales villes d'Afrique de l'Ouest. Le magistrat sherbrookois n'entend toutefois pas resserrer la sécurité entourant son voyage.

La ministre des Relations internationales, Christine Saint-Pierre, et le ministre Fortin seront accompagnés d'un garde du corps, une pratique qui n'est pas systématique lors de voyages à l'étranger, avait révélé La Tribune la semaine dernière. Bernard Sévigny, lui, n'a pas jugé nécessaire de compter sur du personnel de protection supplémentaire.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer