Trois jeunes fondeurs prometteurs

Nicolas Beaulieu, Alexandra Racine et Olivier Léveillé font... (Collaboration spéciale, Michèle Carrière)

Agrandir

Nicolas Beaulieu, Alexandra Racine et Olivier Léveillé font honneur au Club de ski de fond du parc du Mont-Orford depuis le début de la saison.

Collaboration spéciale, Michèle Carrière

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Club de ski de fond du parc national du Mont-Orford a formé d'excellents athlètes au fil des années. Le dernier en lice, Zachary Cristofanilli, a fait sa place sur l'équipe nationale junior l'an dernier. Cependant, Gilles Lefebvre, entraîneur du Club du Mont-Orford, n'a probablement jamais eu sous la main en même temps trois jeunes fondeurs aussi prometteurs qu'Olivier Léveillé, Alexandra Racine et Nicolas Beaulieu qui font flèche de tout bois sur le circuit de la Coupe Québec, qui fait une halte au parc du Mont-Orford en fin de semaine.

Olivier Léveillé, chez les juvéniles, et Alexandra Racine, dans la catégorie junior B, dominent le classement cumulatif de la saison. Nicolas Beaulieu, chez les juniors B, a de bonnes chances d'imiter ses deux coéquipiers avec trois courses à faire, dont deux à Orford, d'ici la fin de la saison de la Coupe Québec.

Ce qui est étonnant dans le cas de Léveillé et Racine, c'est qu'ils en sont à leur première année dans leur catégorie respective. « Le camp d'entraînement auquel j'ai pris part en Autriche à l'automne m'a permis d'améliorer beaucoup ma technique. J'ai grandi aussi et j'ai pris de la masse musculaire. Je suis plus puissant sur mes skis », a expliqué Olivier Léveillé, 14 ans.

Alexandra Racine, 16 ans, avoue être surprise de sa première position. « Parce que généralement ce sont des fondeurs et fondeuses de deuxième année dans la catégorie qui mènent le bal. Je suis contente de ma progression. Je ne suis pas là par charité. J'ai travaillé fort pour gravir les échelons », déclare celle qui espère ne pas être délogée de la position de tête. « Parce que Équipe Québec pourrait alors me montrer de l'intérêt. »

La saison va bon train également pour Nicolas Beaulieu, 17 ans. « Je suis devenu un skieur plus complet avec le temps. Mes résultats sont bons. J'ai aussi fait une course chez les juniors A et j'étais parvenu à me faufiler dans le top 10. C'est encourageant, car ce sera ma catégorie l'an prochain. Mais entre-temps, je vise une place sur le podium au classement cumulatif de la saison sur le circuit de la Coupe Québec », fait-il valoir.

À noter que Racine, Beaulieu et Léveillé ont également fait belle figure aux derniers Championnats de l'Est du Canada avec une récolte de six médailles, dont trois par Alexandra Racine.

Fin de semaine

En fin de semaine, les trois athlètes locaux tenteront d'ajouter d'autres fleurons à leur couronne bien garnie devant leurs proches au parc du Mont-Orford.

Le trio admet que le fait de bien connaître les pistes d'Orford pourrait leur procurer un certain avantage, aussi minime soit-il. « On connaît bien les descentes, les courbes, ça ne peut pas nuire. Mais en même temps, les athlètes des autres clubs sont déjà venus ici avant. Ce n'est pas comme si tout était nouveau pour eux », ont-ils déclaré conjointement.

Les conditions de glisse avec la pluie prévue et un thermomètre au-dessus du point de congélation pourraient réserver des mauvaises surprises aux fondeurs. « C'est vrai, mais ce sera la même chose pour tout le monde », a résumé Alexandra Racine.

Sprint

Mentionnons que la 24e Loppet Subaru d'Orford et la Coupe Québec no 4 a débuté vendredi avec la présentation d'un sprint sur les allées enneigées du Club de golf du Mont-Orford. Olivier Léveillé, Alexandra Racine et Nicolas Beaulieu, qui ne sont pas des spécialistes du sprint, ont terminé quatrième (Léveillé et Racine) et cinquième (Beaulieu).

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer