Un «grand Show de l'entraide» relevé

Pour son 40e anniversaire, Centraide Estrie a fait... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Pour son 40e anniversaire, Centraide Estrie a fait appel au comédien Vincent Graton (au centre) comme porte-parole du «grand Show de l'entraide» qui aura lieu le 23 mars au théâtre Granada. Celui-ci est entouré des coprésidents de la campagne de financement, Daniel Nadeau et Éric Loubier, du commanditaire principal du spectacle, Christian St-James, d'Urbano et d'Yves Jodoin, président de Centraide Estrie.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Centraide Estrie a 40 ans. L'organisme, qui verse chaque année 1,5 M$ dans le milieu communautaire estrien, soulignera cet événement par un « grand Show de l'entraide » qui se tiendra le 23 mars au théâtre Granada. Une douzaine d'artistes connus du grand public y prendront part. Parmi ceux-ci, le ténor Marc Hervieux, les chanteuses Claire Pelletier et Renée Martel et l'auteur-compositeur-interprète Richard Desjardins ont confirmé leur présence.

En plus d'agir comme porte-parole de l'événement, le comédien Vincent Graton coanimera le spectacle au côté du comédien sherbrookois Bernard Fortin.

Se définissant lui-même comme un Estrien d'adoption (du fait qu'il est le conjoint de l'animatrice et productrice France Beaudoin, elle-même originaire de Disraeli), Vincent Graton s'est dit honoré qu'on ait pensé à lui afin de promouvoir les 40 ans de Centraide Estrie. Reconnu pour son engagement social, le comédien et père de quatre enfants a indiqué qu'à ses yeux les organismes communautaires ont un rôle crucial à jouer dans les conditions de vie de nombreux citoyens.

« Je suis convaincu que si tous les organismes qui travaillent sur le terrain disparaissaient du jour au lendemain, tout péterait au Québec, a-t-il dit. Si je suis ici, c'est pour témoigner de ma reconnaissance pour tous ces organismes et tous les individus qui travaillent d'arrache-pied, jour après jour, pour ne pas que le Québec pète et pour prendre soin des autres, de nos frères et de nos soeurs, qui nous entourent... », a-t-il ajouté avec émotion.

Outre les artistes déjà mentionnés, le « grand Show de l'entraide » mettra aussi en vedette François Lécuyer, Jean-Michel Anctil, Sandra Brassard, Nancy Roy, Valérie Lahaie et Jipé Dalpé. Un « invité surprise », à propos duquel Vincent Graton a voulu garder le mystère sera également de la soirée. « Tout ce que je peux dire, c'est que c'est un homme, qu'il est drôle et qu'il est aimé de tous », a-t-il accepté de donner comme seul indice.

Les billets pour le spectacle, au coût de 35 $ l'unité, seront bientôt en vente au théâtre Granada.

Financement

La campagne de financement 2016 de Centraide Estrie a été placée sous la coprésidence d'Éric Loubier, du Service de géomatique et de cartographie du Canada, et de Daniel Nadeau, du cabinet de relations publiques Nadeau Bellavance.

Le directeur général de Centraide Estrie, Claude Forgues, a rappelé que la somme de 1,5 M$ que verse Centraide chaque année à 68 organismes permet de venir en aide, directement ou indirectement, à quelque 60 000 Estriens.

« L'action de Centraide, c'est de rapprocher les gens qui ont avec ceux qui n'ont pas. C'est de faire comprendre aux gens que si tout le monde travaillait ensemble, notre société serait meilleure. Si cette action-là disparaissait, c'est l'espoir qui disparaîtrait. C'est sûr que les gens ne mourraient pas de faim demain matin. Mais ça serait un dur coup à ce rêve d'égalité sociale et d'améliorations des conditions de vie des gens », a-t-il précisé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer