Cannelle Boulangerie s'associe à Max Pacioretty

Max Pacioretty n'a pas été difficile à convaincre... (Photo fournie)

Agrandir

Max Pacioretty n'a pas été difficile à convaincre lorsque Cannelle Boulangerie l'a approché pour devenir son nouvel ambassadeur.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Catherine Montambeault
La Tribune

(RICHMOND) Au cours de la dernière année, Cannelle Boulangerie, située à Richmond, a multiplié les coups de marketing pour accroître sa notoriété. Au cours des derniers jours, l'entreprise qui se spécialise dans les produits sans gluten et sans OGM a annoncé l'identité de son nouvel ambassadeur, le capitaine du Canadien de Montréal, Max Pacioretty.

« Max Pacioretty est intolérant au gluten et il connaissait déjà bien nos produits, raconte Catherine Vachon, responsable des affaires corporatives et du marketing pour le Groupe Maison Cannelle. Il les consomme depuis longtemps, alors ça avait du sens pour nous de s'associer à lui. »

L'ambition première de Cannelle Boulangerie, fondée en 2005 par Élisabeth Dupont, est de faciliter l'accès aux produits sans gluten pour les gens ayant un mode de vie actif. En s'associant avec le capitaine du Canadien, l'entreprise souhaite donc non seulement surfer sur sa popularité, mais également s'inspirer de ses opinions dans le développement de nouveaux produits.

« Max est conscient que les gens intolérants au gluten ou atteints de la maladie coeliaque ont parfois de la difficulté à se procurer du sans gluten, et ça, c'est précieux pour nous, fait valoir Mme Vachon. Puisqu'il est souvent sur la route,

nous voulons savoir ce qu'il aime de nos produits, mais aussi ce qu'il voit dans les hôtels et les restaurants. Ses commentaires et ses conseils auront certainement une influence sur notre façon d'innover. »

Une image plus actuelle

En novembre dernier, Cannelle Boulangerie a célébré son dixième anniversaire en dévoilant une toute nouvelle image de marque. « On voulait rajeunir notre image, mettre l'esprit de la boulangère au goût du jour », affirme Catherine Vachon.

Toutefois, pas question de délaisser le côté artisanal, qui a fait la renommée de l'entreprise sur le marché québécois. « C'est très important pour nous de demeurer la boulangerie non industrielle au coeur des Cantons-de-l'Est, souligne Mme Vachon. C'est un des attributs de l'entreprise que l'on voulait absolument conserver. On a gardé le nom Cannelle justement pour rester dans cet esprit-là. »

Cannelle Boulangerie vise principalement les personnes intolérantes au gluten, mais l'entreprise désire également démystifier l'alimentation sans gluten auprès de la population en général. « On veut s'éloigner du côté restrictif souvent associé au sans gluten, affirme Mme Vachon. On souhaite devenir une alternative, une variété, un choix de plus pour les gens qui sont intéressés par les nouveaux produits, les nouvelles saveurs, les nouvelles farines. »

Pour atteindre cet objectif, la boulangerie de Richmond a établi plusieurs partenariats au fil des ans, notamment avec Ricardo et Urbania. « On est très proactifs quand vient le temps de mettre nos projets de l'avant, explique Catherine Vachon. On essaie de faire parler de nous parce qu'on a de belles idées et qu'on est fiers d'être là depuis 10 ans! »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer