Exclusif

Le nom de la place Nikitotek mis en vente

Destination Sherbrooke amorcera sous peu les démarches pour... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Destination Sherbrooke amorcera sous peu les démarches pour dénicher un partenaire qui associera son nom à la place Nikitotek.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) C'est maintenant officiel : Destination Sherbrooke amorcera sous peu les démarches pour dénicher un partenaire qui associera son nom à la place Nikitotek. Le comité exécutif de l'organisme paramunicipal a pris connaissance du rapport de la firme ALBG, jeudi matin, pour conclure que la « vente » du nom de la scène extérieure en valait la chandelle.

Lynn Blouin... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Lynn Blouin

Archives La Tribune

Rappelons qu'ALBG avait été mandatée, avec un contrat de moins de 10 000 $, pour évaluer la valeur du nom de la place Nikitotek. Des démarches pour associer le nom d'un commanditaire à la scène ne devaient être amorcées que si les retombées potentielles étaient jugées suffisantes.

Lynn Blouin, directrice à l'accueil, à la promotion et au tourisme d'affaires et sportif à Destination Sherbrooke, refuse de dévoiler le montant auquel est arrivée la firme mandatée. « Si nous consultons le marché, nous voudrons avoir des cartes dans notre jeu. Le rapport présente un tour de piste complet et nous donne des éclairages pour la suite. Dans les prochaines semaines, sinon les prochains mois, des approches seront faites. »

«Il faut aussi être prudent pour ne pas créer des attentes.»


ALBG a tenu compte de la visibilité qu'obtiendrait un commanditaire, notamment en raison de localisation de la scène et de son achalandage. À Trois-Rivièves, par exemple, Cogeco s'est associé à l'amphithéâtre extérieur pour une valeur de 1 250 000 $ en cinq ans. Mme Blouin a refusé de comparer la situation de Sherbrooke à celle de Trois-Rivières. « Il faut aussi être prudent pour ne pas créer des attentes. L'évaluation a tenu compte de l'unicité de la place, avec ce qu'elle a et ce qu'elle n'a pas. »

Le nom Nikitotek n'est pas pour autant appelé à disparaître. « Il n'est pas dans notre intention d'enlever le nom Nikitotek, mais nous n'avons pas la commande de le conserver à tout prix. » La place pourrait donc prendre une dénomination conjointe commanditaire-Nikitotek.

Pour le moment, il n'a pas été établi si les revenus générés par le nom de la scène reviendront dans les coffres de Destination Sherbrooke ou dans ceux de la Ville. Réalistement, une entente de trois à cinq ans est souhaitée. La place pourrait porter son nouveau nom l'an prochain. « Ce n'est pas un chèque de 20 $ que nous demanderons. Il faut laisser le temps au partenaire de l'inclure à son budget. Nous espérons une entente à long terme. »

Mme Blouin convient que son organisation ne pourra pas faire abstraction des perceptions négatives liées au nom Nikitotek, en raison de tous les débats menés dans les dernières années sur les spectacles à y être présentés. « Quelqu'un qui fait ses recherches verra qu'il y a des plus et des moins associés avec le nom. Le producteur de Québec Issime est arrivé avec ses questions l'an dernier, mais il a quand même signé pour dix ans. Ce qu'on y produit a une bonne valeur et on découvre qu'il y a plus de positif que de négatif. C'est clair que la mauvaise réputation n'aide pas, mais heureusement, dans les dernières années, nous avons ajouté une couche de vernis. »

Cette démarche pourrait-elle aussi être appliquée pour associer un commanditaire au nom du centre de foires? « Le mandat était spécifique à la place Nikitotek. Pour le centre de foires, l'ouverture viendra du politique. Quand on voit le travail qui a été fait pour la place Nikitotek, il pourrait être intéressant de faire la même chose pour le centre de foires. Le marché de la commandite est raffiné. On ne peut pas demander un montant au hasard. Il ne serait pas inintéressant de faire l'exercice. Peut-être que nos résultats pourraient amener quelques curieux à poser des questions pour le centre de foires... »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer