Un grand concert pour aider la cathédrale Saint-Michel

Monseigneur Luc Cyr, François Bernier, directeur musical et... (Spectre, André Vuillemin)

Agrandir

Monseigneur Luc Cyr, François Bernier, directeur musical et chef de l'Orchestre de l'UdeS, Catherine Elvira Chartier, soliste, Jean-Philippe Dutil, chef de choeur, et Guillaume Poulin, soliste, étaient heureux d'annoncer la tenue d'un grand concert-bénéfice réunissant quelque 220 musiciens le 9 avril à la cathédrale Saint-Michel.

Spectre, André Vuillemin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Dans l'espoir de redonner un second souffle à la campagne de financement ayant pour objectif la sauvegarde de la cathédrale de Sherbrooke, le regroupement Amen Saint-Michel convie la population à un grand concert-bénéfice choeur et orchestre le 9 avril.

L'Orchestre de l'Université de Sherbrooke, le Choeur symphonique de Sherbrooke et l'Ensemble vocal de l'École de musique de l'UdeS réuniront leurs effectifs - 170 choristes, 50 musiciens et 2 solistes - pour l'interprétation de Te Deum, d'Anton Dvorak, et du Magnificat, du compositeur britannique John Rutter, entre les murs de la cathédrale.

François Bernier, directeur musical et chef de l'Orchestre de l'UdeS, sera au podium pour l'exécution des deux oeuvres. Les partitions solos ont été confiées à deux artistes lyriques de Sherbrooke, soit la soprano Catherine Elvira Chartier et le baryton-basse Guillaume Poulin.

Les choeurs seront préparés par le chef de choeur sherbrookois Jean-Philippe Dutil­.

« Ce sera l'événement musical du printemps 2016 à Sherbrooke! » promet Monseigneur Luc Cyr.

Les billets pour le concert coûtent 35 $ et sont en vente au Centre culturel de l'UdeS, aux cinq succursales d'Opto-Plus de la région et au secrétariat de la cathédrale. Le spectacle débute à 20 h.

Objectif 8,5 M$

Depuis son lancement en octobre 2014, la campagne de financement menée par Amen Saint-Michel a permis d'amasser 4,5 M$. « On sent le besoin de faire une relance. Au début, tout le monde était enthousiaste et là on sent un petit essoufflement, nous sommes sur un plateau. On veut donc relancer la campagne avec le grand concert et au mois de mai, avec tambours et trompettes, on relance pour les trois millions manquants », explique Gaston Bachand, directeur de la campagne, qui affirme être satisfait du montant amassé à ce jour.

Rappelons que la cathédrale et l'archevêché nécessitent de multiples réparations. Avec l'objectif de 8,5 M$, le regroupement vise à effectuer des travaux extérieurs (5,3 M$), des travaux intérieurs (2,8 M$), et des travaux d'aménagement extérieurs (100 000 $). Une somme 170 000 $ est réservée à l'administration et aux communications et 100 000 $ devraient être mis de côté pour tout imprévu durant les travaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer