Un nouveau souffle pour Milaine

La collecte de fonds «Un nouveau souffle» vise... (Photo fournie)

Agrandir

La collecte de fonds «Un nouveau souffle» vise à donner un répit à Milaine Filion, atteinte de fibrose kystique et qui a subi une greffe de poumons en décembre dernier. Son conjoint Ghislain Fauteux a dû temporairement délaisser son emploi afin de prendre soin de sa jeune épouse.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(COATICOOK) Dans un grand élan d'amour et d'amitié, la communauté coaticookoise se prépare à célébrer la vie, la détermination et la générosité de Milaine Filion par une grande collecte de fonds qui aura lieu le 20 février prochain dans le cadre d'une soirée country.

Cette collecte vise à permettre à Milaine et à son conjoint, Ghislain Fauteux, de reprendre leur souffle durant la convalescence de la jeune femme à la suite d'une greffe de poumons en décembre dernier, après près de deux ans d'attente. Malheureusement, des complications sont survenues et Milaine a dû subir une seconde intervention majeure au début du mois de janvier. Près de quatre semaines plus tard, elle est enfin de retour à la maison.

Son état de santé ne lui permettant pas d'accorder une entrevue, La Tribune s'est entretenue avec celle qui a suivi chacun de ses pas, maman Carmen Lavoie.

« Ma boîte à surprises! »

Milaine n'a que deux jours lorsqu'elle se retrouve sur la table d'opération pour la première fois. Dans la pouponnière, la jeune maman remarque que sa petite fille a le teint grisâtre et la peau salée. Le diagnostic tombe rapidement : fibrose kystique, une maladie génétique qui peut affecter ou non les enfants dont les deux parents sont porteurs du gène anormal. À preuve, Vicky, la soeur aînée de Milaine, ne souffre pas de la maladie.

« Ma cousine Stéphanie est décédée de la fibrose à l'âge de 17 ans, révèle Carmen Lavoie. Tandis que du côté de mon conjoint, le petit cousin de Donald en était atteint. »

Bébé Milaine est pourtant loin d'être au bout de ses peines. Son ventre ballonné révèle que ses intestins sont obstrués et perforés. De Sherbrooke, elle est immédiatement transférée au Montreal Children Hospital. Dès son arrivée, Carmen reçoit un appel du médecin soignant afin de l'autoriser à opérer son bébé naissant. Au risque de la perdre, la maman n'a d'autres choix que de dire oui. « Je lui ai demandé quand elle serait opérée. Il m'a répondu qu'elle était déjà sur la table d'opération. À l'autre bout du fil, j'ai entendu les déclics de téléphones qu'on raccrochait. »

Milaine a cinq mois et demi lorsque sa famille l'accueille enfin à la maison. « Les médecins m'ont dit que peu d'adultes auraient réussi à passer à travers ce qu'elle a vécu, qu'elle avait une volonté de fer de vivre. »

De fait, alors qu'on prévoyait un séjour de six mois à Montréal, Milaine est transférée à Sherbrooke moins de deux mois après son opération. « C'est depuis ce temps-là que je l'appelle ma boîte à surprises », confie Carmen avec un sourire. Des surprises, il y en aura d'autres, des bonnes et des moins bonnes.

Trois grands cadeaux

« Milaine a reçu trois grands cadeaux, déclare maman Carmen. Sa greffe, le plus beau des cadeaux de Noël. Son conjoint Ghislain, le champion des champions. Et ses amies, Joëlle, Roxan, Valérie et Geneviève. Sans elles, il n'y aurait pas eu de soirée. »

Leur appel à la générosité a d'ailleurs rapidement trouvé écho et tous ont mis la main à la pâte, depuis la salle de réception jusqu'aux cochons destinés au méchoui en passant par la prestation des artistes et bien d'autres. Tout est offert gratuitement ou bénévolement. D'un commun accord, les serveuses verseront l'ensemble des pourboires de la soirée au jeune couple. Certaines ont travaillé à l'Épervier avec Milaine par le passé, d'autres ne la connaissent même pas.

Un répit pendant la convalescence et plus

L'objectif de la soirée est d'amasser 5000 $, qui serviront à alléger les préoccupations financières liées à la convalescence de Milaine, puisque Ghislain a dû mettre temporairement de côté son emploi pour demeurer à ses côtés.

Nouvellement marié en juin 2015, le jeune couple avait aussi entrepris la rénovation de leur maison, l'ancienne propriété du grand-père de Ghislain, laquelle nécessite de nombreuses réparations. « Ce n'est pas le genre de Milaine et Ghislain de demander de l'aide, mais si on en leur offre, ils n'auront pas le choix de l'accepter », lance Carmen avec un clin d'oeil.

Les billets sont en vente au coût de 35 $ par personne comprenant le méchoui et la soirée. On peut se les procurer directement au Bar L'Épervier de Coaticook ou en appelant au 819-804-0555. À défaut de prendre part au souper, il est possible de participer à la soirée moyennant une contribution volontaire. Pour offrir un don, on peut faire parvenir un chèque au nom du Bar L'Épervier, 80 rue St-Jacques Sud, Coaticook, J1A 2N8.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer