«La persévérance scolaire est l'affaire de tous»

Étudiante au Cégep de Sherbrooke, Mélina Veilleux a... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Étudiante au Cégep de Sherbrooke, Mélina Veilleux a encouragé les élèves de l'école Elementary School de Sherbrooke à ne pas lâcher. La mère de trois enfants a fait un retour aux études à l'âge de 27 ans.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Il faut tout un village pour élever un enfant, dit un adage. Et pour le rappeler, la septième édition des Journées de la persévérance scolaire (JPS) a été lancée, mercredi, à l'école Elementary School de Sherbrooke. Celles-ci se tiendront du 15 au 19 février.

Les JPS font maintenant partie du calendrier annuel, a fait valoir Lucie Laflamme, coprésidente de la Table estrienne de concertation interordres en éducation (TECIÉ). La vice-rectrice aux études de l'Université de Sherbrooke souligne que la persévérance scolaire est une « oeuvre collective ».

« Bien sûr, la persévérance et la réussite éducative sont des thèmes qui sont importants au cours de l'année. Il est toutefois approprié de prendre un moment pour faire le point sur la situation actuelle et pour rappeler haut et fort que la persévérance scolaire est l'affaire de tous. Ce n'est pas qu'une responsabilité parentale et une responsabilité du milieu de l'éducation. » L'événement se déroule sous le thème des superhéros, des gens qui font la différence dans le parcours d'un élève.

Cette septième édition des JPS est organisée par la TECIÉ et le projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (PRÉE).

En Estrie, le taux de décrochage scolaire se situe maintenant sous la barre des 20 %, alors qu'il était d'environ 28,5 % en 2003-2004.

« La mobilisation et l'engagement demeurent des enjeux de taille. Dans le contexte actuel de réorganisation des structures de l'État et de la réduction continuelle des ressources, tant humaines que financières, il nous apparaît clair que les prochains mois et les prochaines années seront cruciaux pour maintenir les acquis des dernières années, quant à la réussite éducative, et surtout continuer à bien faire les choses », a fait valoir le directeur général de la Commission scolaire des Sommets (CSS), Christian Provencher, également coprésident de la TECIÉ.

Dans une vidéo présentée en conférence de presse en présence des élèves d'Elementary School, le chanteur Vincent Vallières a souligné l'importance de ses parents dans son parcours scolaire.

« Quand j'ai commencé l'école, ça a été super dur pour moi. En commençant la maternelle, je n'aimais pas ça y aller, j'étais super timide. Aussi, ça a été un long processus d'apprendre à écrire et à lire, ça a été très ardu. C'est là que mes parents sont entrés en ligne de compte pour vraiment m'accompagner... » a-t-il raconté.

Les responsables des JPS ont aussi dévoilé la plateforme web ParentEstrie.com.

« L'objectif est d'offrir un répertoire de ressources destiné à tous les parents de l'Estrie. ParentEstrie.com agira en quelque sorte comme une bibliothèque qui centralisera les meilleurs contenus et les meilleures références pour outiller les parents concernant la réussite de leur enfant », a précisé Danièle Philippon, professionnelle d'intervention locale au projet PRÉE.

Plusieurs événements sont prévus au cours des prochains jours afin de mettre en lumière la persévérance scolaire. La Tribune publiera pour sa part des reportages sur des personnalités qui appuient la réussite à l'école et des projets favorisant la persévérance scolaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer