Une étude sur l'efficacité du vapotage pour cesser de fumer

Le Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l'Estrie - CHUS... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l'Estrie - CHUS participe à un vaste projet d'étude au Canada sur les effets de la cigarette électronique sur la santé.

Elle vise à mesurer l'efficacité des cigarettes électroniques pour cesser de fumer, ainsi que les effets que ces dernières ont sur les fumeurs.

Dix-huit centres de recherche canadiens dont six centres au Québec rassembleront les données sur près de 490 participants.

Une trentaine d'entre eux seront sélectionnés et suivis à Sherbrooke, sous la responsabilité du Dr Tamas Fülöp, gériatre et chercheur au Centre de recherche sur le vieillissement. 

Une somme de 166 000 dollars est octroyée par année sur cinq ans pour cette étude par les Instituts de recherche en santé du Canada.

Les participants au projet, tous âgés de plus de 18 ans et désireux de cesser de fumer, seront répartis en trois groupes. Le premier groupe recevra gratuitement des cigarettes électroniques et des recharges avec nicotine pour trois mois, ainsi qu'un suivi personnalisé de neuf mois avec une infirmière de recherche; 

Le deuxième groupe recevra aussi des cigarettes électroniques, mais sans nicotine et suivi de 9 mois. Le troisième bénéficiera du  suivi personnalisé seulement. 

Les participants seront suivis pour étudier les effets du programme qu'ils auront suivi sur leur santé et l'évolution de leurs démarches pour arrêter de fumer.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer