Victoriaville: le pont Garand bientôt démoli

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Le ministère des Transports du Québec a annoncé qu'il procédera, au cours du mois de février, au début des travaux de démolition sans reconstruction du pont Garand, enjambant la rivière Bulstrode, à Victoriaville.

D'une durée estimée de 50 jours, le démantèlement du pont sera réalisé par l'entrepreneur Gelco Construction au coût de 202 000 $. Cette intervention s'inscrit en conformité avec les lois et règlements en matière d'environnement.

On procédera du même coup au réaménagement de l'intersection de la Grande-Ligne et des Éboulis à l'installation de feux de circulation à l'intersection des rues Garand et de la Grande-Ligne, ainsi qu'à la mise en place d'aménagements assurant la sécurité aux abords du pont.

Rappelons qu'en février 2011, pour des raisons de sécurité, le pont Garand fut interdit à toute circulation. À la suite d'une analyse, le Ministère en est venu à la conclusion que les investissements associés à la réfection du pont n'étaient pas justifiés considérant la faible circulation à cet endroit et l'existence d'un trajet alternatif pour les automobilistes et piétons demeurant dans ce secteur.

Les usagers de la route bénéficient effectivement d'une seconde structure enjambant la rivière Bulstrode, à moins d'un kilomètre du pontGarand. Une piste cyclable traverse aussi la rivière à moins de 150 mètres du pont Garand.

Rappelons que des centaines de personnes ont déposé une pétition afin de demander la réfection de l'infrastructure au cours des dernières années. Le candidat libéral Claude Bachand avait même annoncé sa reconstruction, en août 2012, quelques semaines avant d'être battu par la caquiste Sylvie Roy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer