15e Gala des Bravos : lumineuse Léany

La petite Léany Lemay a été récompensée pour... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

La petite Léany Lemay a été récompensée pour la résilience qu'elle affiche depuis son entrée à la maternelle en dépit des traitements constants qu'elle reçoit pour soigner des brûlures aux second et troisième degrés subies aux mains et au visage il y a un peu plus d'un an. Elle est accompagnée du député fédéral de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les férus d'astronomie conviendront que ce ne sont pas nécessairement les plus grosses étoiles qui sont les plus lumineuses, et c'est également le constat auquel ils seraient venus en observant la petite Léany Lemay, dimanche, lors du Gala des Bravos.

Haute comme trois pommes, la fillette de cinq ans a été récompensée pour la résilience qu'elle affiche depuis son entrée à la maternelle en dépit des traitements constants qu'elle reçoit pour soigner des brûlures aux second et troisième degrés subies aux mains et au visage il y a un peu plus d'un an.

Le 24 décembre 2014, alors qu'elle jouait avec son grand frère dans une cabane perchée dans un arbre derrière la résidence familiale de La Baie, les enfants ont joué avec des allumettes et l'habitation de fortune a été la proie des flammes. Léany a dû être plongée dans un coma artificiel et a subi une greffe de peau aux mains à l'Hôpital Sainte-Justine.

Malgré tout, Léany ne s'est jamais découragée, souligne son père avec fierté.

« C'est une longue réhabilitation, mais c'est comme si ça faisait partie de sa vie depuis toujours. Et avec les réactions des autres, elle pourrait parfois être affectée, mais ce n'est pas le cas. À l'école, les secrétaires nous disent qu'elle est lumineuse, qu'elle est leur rayon de soleil. Elle est pleine de vie et toujours de bonne humeur. On ne sait pas si elle était déjà comme ça ou si c'est l'accident qui l'a rendue comme ça, mais même à l'hôpital, toutes les infirmières tripaient dessus. »

Et ce ne sont pas les gants de compression que Léany porte pour éviter l'enflure des mains qui l'empêcheront de faire ce qu'elle préfère à l'école.

« Ça va très bien à la maternelle, mais ce que j'aime surtout, c'est faire des bricolages! », affirme la jeune fille de l'école de Carillon, qui faisait partie d'un contingent de 82 lauréats à l'occasion de la 15e édition du Gala organisé par la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) pour saluer le défi, l'engagement et l'excellence des élèves du primaire, du secondaire, de la formation professionnelle ainsi que de l'éducation aux adultes.

« Et elle est très bonne! » ajoute son père.

Avec les soins reçus jusqu'à maintenant, Léany a regagné 85 % de sa motricité fine dans les mains. Ses parents doivent poursuivre les massages quotidiennement pour lui permettre de la retrouver en entier.

« Avec les greffes, la peau devient raide un peu. Il faut travailler tous les jours avec des massages pour étirer la peau et qu'elle retrouve son élasticité et sa motricité fine. Les greffes ne suivent pas la croissance normale donc c'est à nous d'étirer la peau aussi », mentionne la maman de Léany, Lisa Belley.

Qu'à cela ne tienne, il en faudrait plus pour miner le moral de leur fille, qui semble parer à toute épreuve.

« À l'hôpital, on lui avait dit que des gens étaient capables de dessiner même s'ils n'avaient plus de mains. Elle a donc passé une vingtaine de minutes à dessiner juste avec ses orteils », relatent les parents en riant, eux qui ont quatre autres enfants.

Sous le thème de l'inspiration, le gala présentait également les meilleurs numéros artistiques de plus de 205 élèves, en plus de la remise de 82 trophées Bravo aux élèves lauréats. Le Gala était animé par le poète et slameur sherbrookois David Goudreault.

Partager

À lire aussi

  • Un Bravo pour l'entourage

    Actualités

    Un Bravo pour l'entourage

    On ne leur a pas remis de statuette, mais derrière chacune des réussites qui ont défilé sur la scène de la salle Maurice-O'Bready dimanche, au Gala... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer