Cure de jouvence pour le noyau urbain

Le coeur de Brompton aura droit à une cure de beauté. Les élus municipaux ont... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Le coeur de Brompton aura droit à une cure de beauté. Les élus municipaux ont adopté un Programme particulier d'urbanisme (PPU) pour le noyau urbain de l'arrondissement identifiant des moyens d'intervention pour une planification de la mise en valeur de ce secteur, et ce, pour les 15 à 20 prochaines années.

Il est entre autres question d'aménager des approches au noyau urbain, de désenclaver la Maison des arts et de la culture du Brompton, de consolider le secteur commercial, de bonifier l'offre en stationnement public, de réaménager l'intersection des rues Saint-Lambert et Laval, de réaménager la rue du Curé-LaRocque, de poursuivre le réseau de transport actif et de ralentir la circulation.

Le territoire du PPU se divise en deux parties : un secteur d'intervention et une aire d'influence. Le secteur d'intervention s'étend sur environ 24 hectares, principalement sur les rues Saint-Lambert et Laval.

Selon l'étude réalisée par la firme Services exp inc., mandataire du dossier, le noyau urbain de Brompton révèle présentement un portrait déstructuré en raison de son évolution peu planifiée durant les dernières années.

Des faiblesses

Parmi les éléments de faiblesse soulignés dans l'étude, mentionnons une importante circulation de camions sur la rue Laval, l'aménagement peu esthétique et convivial de l'intersection des rues Laval et Saint-Lambert, l'entretien des bâtiments variables, un pressant besoin de réfection de plusieurs voies et infrastructures et la voie ferrée constituant une barrière limitant l'accès à la rivière et à la Maison des arts et de la culture de Brompton.

Dans ce contexte, le PPU sera un outil de concertation et d'action, il soulignera une vision de développement porteuse d'avenir en assurant la consolidation des actifs que l'on retrouve dans ce secteur.

Comme le prévoit la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme, la modification au schéma d'aménagement permettant d'adopter le PPU du noyau urbain de Brompton devra être soumise à une consultation publique quelque part en avril et le projet de PPU devra être révisé le cas échéant, en fonction des commentaires reçus.

La modification au schéma d'aménagement sera ultérieurement soumise au MAMOT (ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire) pour approbation.

La période de mise en oeuvre des actions proposées dans le PPU sera déterminée selon les disponibilités budgétaires, l'état des infrastructures et les subventions gouvernementales disponibles.

Le PPU a été réalisé en étroite collaboration avec les gens du milieu, les autorités municipales, Commerce Sherbrooke et un comité de suivi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer