Desjardins donne 2,5 M$ à l'UdeS

La présidente et chef de la direction du... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

La présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Monique F. Leroux, est venue annoncer un don de 2,5 millions $ à la campagne de financement D'avenirs et de passions de l'Université de Sherbrooke.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) Le Mouvement Desjardins a annoncé lundi une contribution de 2,5 millions $ à la campagne majeure de financement de l'Université de Sherbrooke D'avenirs et de passions.

Cette somme permettra la création de deux projets spécifiques de la faculté d'administration, soit un accélérateur de pratiques entrepreneuriales et une chaire en finance responsable.

« C'est un geste de confiance très important du Mouvement Desjardins. (...) Nous avons déjà été là, nous sommes là aujourd'hui et nous allons continuer d'être là pour accompagner l'Université dans ses projets », a dit d'emblée la présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins Monique F. Leroux.

Avec l'accélérateur de pratiques entrepreneuriales, un programme unique au Québec, la faculté d'administration souhaite mettre en place un environnement apte à stimuler la fibre entrepreneuriale des étudiants durant leur formation.

« On va agir un peu comme un accélérateur de l'accélérateur, image Mme Leroux. Ce que ça vient faire, c'est aider des étudiants, entre autres, à développer, dans le programme d'entrepreneuriat, leur petite entreprise. C'est le genre de chose qu'on veut faire parce qu'on pense que l'entrepreneuriat au Québec, on doit continuer de le développer. On en a besoin. On y croit chez Desjardins. »

Le deuxième volet de la contribution permet la création de la chaire Desjardins en finance responsable.

« Développer la finance responsable, c'est s'assurer que la finance ne consiste pas seulement à maximiser l'avoir des actionnaires, mais tienne compte des intérêts des différentes parties prenantes pour s'assurer de minimiser les externalités négatives en termes environnemental et sociétal. C'est la mission de cette nouvelle chaire », explique le professeur titulaire Frank Coggins.

Outre la recherche pure, la somme permettra d'offrir des bourses de recrutement et d'appuyer les activités de la Simulation objectif Wall Street, la seule compétition boursière au Québec incluant des notions de finance responsable. Le Pr Coggins souhaite également mettre sur pied des projets novateurs jumelant l'expertise des collaborateurs de l'Université et ceux des professionnels de la pratique du Mouvement Desjardins.

« La campagne prend du momentum »

Le professeur et doyen François Coderre a parlé d'une annonce importante et stratégique pour le développement de l'Université de Sherbrooke et de la faculté d'administration. Rappelant que 120 personnes avaient fait consensus, au forum Vers une école de gestion il y a deux ans, sur l'importance de renforcer la dimension pratique de la formation donnée à la faculté d'administration et de favoriser l'adoption de pratiques de gestion socialement responsable, le Pr Coderre s'est réjoui que la contribution de Desjardins réponde à cette vision.

Enfin, le président de la campagne D'avenirs et de passions, Normand Legault, a fait valoir que l'annonce de Desjardins illustrait « la volonté de l'Université de Sherbrooke de prévoir les enjeux de demain et de relever les défis d'une importance capitale pour le développement économique de notre société ».

M. Legault n'a pas manqué de souligner que cette sixième campagne majeure de financement de l'UdeS, novatrice dans son approche en ce qu'elle propose une cinquantaine de projets spécifiques aux donateurs, suscitait un bel engouement.

« Ça permet aux gens qui la supportent de pouvoir voir leur contribution aider à réaliser, que ce soit un projet, une construction ou la mise en place d'une chaire, plutôt que d'aller dans un grand fonds consolidé. La campagne est déjà bien démarrée. Le soutien de la communauté universitaire est exceptionnel, et avec différents intervenants dont Desjardins aujourd'hui, ça va de mieux en mieux. La campagne prend du momentum. »

Partante pour les Jeux de la francophonie

Deux ans et demi après les Jeux du Canada Sherbrooke 2013, la présidente de l'événement Monique F. Leroux s'est dite toute disposée à plonger à nouveau dans l'aventure sportive si Sherbrooke obtenait les Jeux de la Francophonie en 2021.

C'est ce qu'elle a confirmé sans hésiter à La Tribune, lundi, en marge de l'annonce de la contribution de Desjardins à la campagne de financement de l'Université de Sherbrooke et à quelques semaines de la fin de son mandat à la tête du mouvement coopératif le 9 avril prochain.

« J'avais déjà annoncé à la fin des Jeux du Canada que l'expérience pour moi et la capacité de la région à travailler ensemble étaient très très prometteurs pour l'organisation d'autres grands événements, rappelle Mme Leroux. Alors je souhaite le meilleur à la ville et à toute sa communauté, et si la ville et la communauté ont besoin de moi, ça va me faire plaisir de me joindre à ce grand groupe parce que je crois qu'on a beaucoup de belles choses à apporter à cet événement international. »

Rappelons que les Jeux du Canada ont connu un beau succès, en partie attribué au tandem Monique Leroux et Tom Allen, qui assurait pour sa part la présidence du conseil d'administration et du comité exécutif de l'événement. Le duo a bien rempli sa mission d'organiser un événement national de 50 millions $ en dégageant un legs de 2,2 millions $ pour la région. Les Jeux du Canada ont mobilisé 6329 bénévoles et 3400 athlètes venus de tous les coins du pays.

Sherbrooke est en lice avec Moncton-Dieppe au Nouveau-Brunswick pour les Jeux de la Francophonie de 2021. L'événement rassemble 56 États francophones et plus de 3000 athlètes dans 14 disciplines sportives et culturelles.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer