• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Inconduite sexuelle: les Forces armées publient un premier rapport d'étape 

Inconduite sexuelle: les Forces armées publient un premier rapport d'étape

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Six enquêtes disciplinaires entourant des allégations d'inconduite sexuelle au sein de l'armée ont été déclenchées depuis la mise sur pied d'un centre d'intervention, selon un premier rapport d'étape sur l'élimination des comportements sexuels inappropriés.

Le chef d'état-major des Forces armées canadiennes (FAC), le général Jonathan Vance, a précisé lundi en conférence de presse à Ottawa qu'il est «évident» que le nombre de ces enquêtes ira en grandissant et qu'il s'agit là d'une «bonne nouvelle».

Il a profité de l'occasion pour réaffirmer qu'il était personnellement déterminé à s'attaquer à ce fléau, ce qui passe par un changement de culture «de manière positive et permanente» au sein de l'armée canadienne.

Ce premier rapport d'étape est publié neuf mois après la parution d'un rapport accablant produit par l'ancienne juge de la Cour suprême du Canada, Marie Deschamps, qui concluait que les cas d'agressions sexuelles dans l'armée atteignaient une fréquence sans précédent.

Il soulignait à gros traits à quel point l'armée a échoué à protéger ses propres membres en tolérant une «culture sous-jacente de la sexualisation».

Les FAC ont réagi au rapport en reconnaissant «que les comportements sexuels inappropriés représentaient un problème au sein de notre organisation», a rappelé lundi le chef d'état-major de la Défense.

Et «aujourd'hui, selon le rapport d'étape, nous commençons à voir les premiers progrès réalisés», a plaidé le général Vance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer