La Maison Caméléon cherche 40 coureurs

Christian Provencher, directeur général de la Commission scolaire... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Christian Provencher, directeur général de la Commission scolaire des Sommets, et Jean-Sébastien Poulin, directeur général de Nissan Sherbrooke, veulent recruter une quarantaine de personnes qui vont s'engager à courir 100 kilomètres, à 10 $ du kilomètre, au profit de la Maison Caméléon de l'Estrie.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) Jean-Sébastien Poulin est chef d'entreprise, père de deux jeunes enfants en pleine santé et sportif de salon avoué. Il a néanmoins entrepris de courir 500 kilomètres d'ici le 26 mai pour aider la Maison Caméléon de l'Estrie à offrir du répit aux familles qui vivent avec une personne ayant une déficience intellectuelle ou physique.

L'an dernier, à sa première expérience de course, l'homme d'affaires avait ainsi amassé 2000 $ à la sueur de son front, surtout commandité par ses employés qui se réjouissaient de pouvoir faire courir le patron, relate-t-il en riant.

Cette année, il met la barre à 5000 $, soit 10 $ du kilomètre.

Mais surtout, Jean-Sébastien Poulin espère convaincre une quarantaine de personnes comme lui de joindre le mouvement, à raison de 100 kilomètres chacun.

« Je ne cherche pas des coureurs aguerris ou des marathoniens. Je veux des chefs d'entreprise, des gens qui vont se forcer, qui vont se dépasser pour aider la Maison Caméléon », dit-il. « Je veux créer un happening! »

Directeur général de Nissan Sherbrooke et président d'honneur du traditionnel tournoi de golf de la Maison Caméléon l'an dernier, Jean-Sébastien Poulin a été inspiré par le directeur général de la Commission scolaire des Sommets, Christian Provencher, qui court lui-même pour la Maison Caméléon depuis quelques années.

En fait, M. Provencher est impliqué dans les activités de financement de la Maison depuis dix ans et a commencé à vendre ses kilomètres d'entraînement à la course pour offrir une alternative à ceux qui ne jouent pas au golf, mais qui voulaient néanmoins aider sa cause.

Avec l'événement « Marche et cours pour la Maison Caméléon », jumelé au 10e tournoi de golf du 26 mai prochain, les deux hommes espèrent cette année récolter pas moins de 50 000 $.

Pour atteindre leur objectif, ils prévoient donner des rendez-vous hebdomadaires aux coureurs dans différents lieux de la ville. On pourra aller les encourager et suivre la progression de la campagne en consultant la page Facebook de la Maison Caméléon à compter du 1er février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer