Trains au centre-ville: la CMQR a tenu parole

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Central, Maine & Quebec Railway (CMQR) a tenu promesse. Elle a confirmé à la Ville de Sherbrooke que des discussions étaient entreprises avec le Chemin de fer Canadien Pacifique (CP) pour l'utilisation des terrains situés au centre-ville.

Après une réunion entre des représentants de la Ville, des porte-parole de la CMQR et des représentants de la députée Marie-Claude Bibeau la semaine dernière, la CMQR s'était engagée à tenir la Ville informée de la progression du dossier cette semaine.

« Nous sommes entrés en contact avec le CP concernant leurs terrains vacants. Des discussions sont amorcées et la Ville de Sherbrooke est au courant », confirme Daniel Matte, relationniste pour CMQR.

L'objectif demeure d'en venir à une entente avec le CP d'abord pour ensuite rencontrer les citoyens pour les informer de la situation. « Le premier contact s'est bien passé. Nous avons exposé les différents scénarios envisagés », ajoute M. Matte.

La CMQR pourrait louer ou acheter les rails inutilisés du CP pour y tenir ses activités de triage. La voie ferrée devrait toutefois être réparée pour permettre le passage des trains.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer