Le préfet de la MRC Memphrémagog applaudit la nomination

Le préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers, applaudit la nomination de Luc Fortin à titre de ministre responsable de la région de l'Estrie.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Il était temps que l'Estrie puisse compter sur un ministre responsable élu par des citoyens de la région.

Le préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers, applaudit la nomination de Luc Fortin à titre de ministre responsable de la région de l'Estrie par le premier ministre Philippe Couillard, jeudi à Québec.

« Je suis bien content », a lancé le maire de la municipalité de Sainte-Catherine-de-Hatley, quelques minutes après l'annonce des nouvelles responsabilités du député de Sherbrooke au sein du cabinet du gouvernement libéral.

« Je veux le féliciter haut et fort. »

M. Fortin, qui est devenu ministre délégué au Sport et au Loisir jeudi matin, prend le relai de Pierre Paradis. Ce dernier a essuyé quelques critiques concernant sa faible présence dans la région malgré le titre responsable de l'Estrie.

Jacques Demers, l'ancien président de la défunte Conférence régionale des élus (CRÉ) de l'Estrie, avait critiqué M. Paradis dans le passé pour son peu de disponibilité concernant l'avenir de l'organisme en 2014.

« Ça fait un bout de temps que nous voulions un ministre responsable de la région redevable aux gens de l'Estrie, élu par des Estriens », dit M. Demers.

« Maintenant, M. Fortin va être sur place pour répondre à nos questions. »

M. Demers laisse la chance au coureur. Il a eu la possibilité de travailler avec le député de Sherbrooke. « Nous avons de l'ouvrage à accomplir », souligne-t-il.

« M. Fortin a toujours été présent et ce n'est pas compliqué de le rencontrer. »

En décembre dernier, lors de son bilan de l'année 2015, Luc Fortin s'était porté à la défense de Pierre Paradis, député de Brome-Missisquoi, disant que le ministre responsable de l'Estrie de l'époque s'occupait bien de ses dossiers, malgré une faible présence médiatique régionale.

Partager

À lire aussi

  • Paradis satisfait de sa contribution

    Actualités

    Paradis satisfait de sa contribution

    Admettant d'emblée qu'une région comme l'Estrie a tout avantage à être représentée par l'un de ses députés au sein du conseil des ministres à Québec,... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer