Rupture avec Julie Snyder: PKP annule sa visite à Sherbrooke

Pierre Karl Péladeau... (Archives La Presse)

Agrandir

Pierre Karl Péladeau

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) En pleine tourmente médiatique, le chef du Parti québécois Pierre Karl Péladeau a annulé la tournée qu'il devait effectuer à Sherbrooke mardi.

Le chef de l'Opposition officielle devait rencontrer en privé la rectrice de l'Université de Sherbrooke, Luce Samoisette, puis le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny. Il devait aussi prononcer une conférence devant les étudiants de l'Université de Sherbrooke et visiter l'incubateur d'entreprises Espace-Inc.

Rappelons que lundi soir, Pierre Karl Péladeau et Julie Snyder ont annoncé par communiqué qu'ils mettaient un terme à leur union moins de six mois après leur mariage très médiatisé.

M. Péladeau est également sur la sellette ces jours-ci pour des allégations à propos de succursales d'entreprises qui auraient été créées dans des paradis fiscaux à l'époque où il était président de Québecor.

Sans épiloguer sur les raisons qui motivent l'annulation de la tournée à Sherbrooke, l'attachée de presse de M. Péladeau, Bruno-Pierre Cyr, a assuré que cette visite à Sherbrooke sera remise à une date ultérieure.

«Le meilleur intérêt de leur famille»

Moins de six mois après leur somptueux mariage, Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau ont annoncé leur séparation.

Dans un communiqué publié tard lundi soir, l'animatrice et productrice de télévision et le chef du Parti québécois annoncent se tourner vers la médiation «dans le meilleur intérêt de leur famille».

Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau ont deux enfants, Thomas, 10 ans et Romy, sept ans.

Ils soulignent ne pas vouloir commenter leur rupture pour le moment.

«Nous sommes conscients que notre vie familiale est publique, nous respectons et comprenons que les médias et le public puissent avoir des questions face à ce que nous vivons», a indiqué le couple dans un communiqué conjoint diffusé par les Productions J et le bureau du chef de l'opposition officielle.

«Nous ne pourrons toutefois pas commenter parce que nous entreprendrons un processus de médiation, c'est-à-dire un mode privé de prévention et de règlement des différends afin de trouver des solutions dans le meilleur intérêt de notre famille.»

Aucune raison n'a été donnée pour leur rupture. Mais 2015 a été une année mouvementée pour le couple.

En plus de leur mariage, M. Péladeau est devenu chef de son parti en mai dernier. Puis, en juin, la productrice a annoncé que sa boîte de production, fondée en 1997, ne ferait dorénavant plus d'émissions de télévision.

Elle attribuait alors sa décision au fait qu'elle était désormais privée d'un crédit d'impôt «en raison de sa situation conjugale». Après avoir pris le pouvoir, le gouvernement libéral a modifié les règles d'admissibilité aux crédits d'impôts pour les producteurs indépendants, qui sont maintenant alloués aux entreprises qui ne sont pas liées étroitement à un diffuseur. Ce qui ne serait pas le cas de Production J, dont les émissions sont diffusées en bonne partie sur le réseau TVA, propriété de Québecor, une entreprise contrôlée majoritairement par Pierre Karl Péladeau.

En septembre, Mme Snyder a poursuivi le gouvernement québécois pour tenter de faire invalider les dispositions de la Loi sur les impôts du Québec qui l'empêchent de bénéficier du crédit d'impôt pour la production cinématographique et télévisuelle indépendante québécoise.

Ce n'est pas la première fois que Mme Snyder et M. Péladeau se séparent, leur relation ayant débuté il y a une quinzaine d'années.

Il y a deux ans, en janvier 2014, ils avaient aussi annoncé par voie de communiqué qu'ils mettaient fin à leur relation.

Ils s'étaient toutefois réconciliés quelques mois plus tard et se sont finalement mariés le 15 août dernier à Québec lors d'une cérémonie présidée par le maire Régis Labeaume, peu après que l'homme soit devenu le chef du Parti québécois.

La cérémonie avait été célébrée en grande pompe dans le Vieux-Québec. De nombreuses célébrités et politiciens avaient assisté à ce que plusieurs avaient qualifié de «mariage de l'année», et des centaines de curieux s'étaient déplacés pour apercevoir les mariés.

Leurs fiançailles avaient été annoncées trois semaines avant que M. Péladeau ne se lance officiellement dans la course à la chefferie de son parti.

Celui-ci a annulé toutes ses activités de la journée de mardi, pour une raison non spécifiée.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer