• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Embryons défectueux: une équipe de chercheurs du CHUM fait une découverte 

Embryons défectueux: une équipe de chercheurs du CHUM fait une découverte

Des chercheurs du CHUM viennent de découvrir comment se produit une anomalie... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque

(Montréal) Des chercheurs du CHUM viennent de découvrir comment se produit une anomalie dans le développement d'un embryon, ce qui peut nuire au succès des traitements de fertilité.

L'équipe du docteur Greg FitzHarris, du Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal, a fait cette découverte chez la souris, mais estime fort probable que le mécanisme mis en cause se produit aussi chez l'humain.

Ainsi, grâce à des microscopes super puissants, l'équipe de chercheurs a détecté dans des cellules défectueuses un petit noyau satellite à côté du noyau principal. Ce petit noyau serait relié au phénomène du nombre anormal de chromosomes.

Or, lors des traitements de fertilité, environ la moitié des embryons générés contiennent des cellules avec un nombre anormal de chromosomes. Les médecins considèrent ces embryons comme de mauvaise qualité et préfèrent ne pas les transférer chez la femme.

Si cette découverte chez la souris se confirme chez l'humain, cela pourrait être utile dans les cliniques de fertilité, a fait valoir en entrevue, lundi, le docteur Jacques Kadoch, directeur médical de la Clinique de procréation assistée au CHUM.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer