« Kristian, c'est comme un miracle! »

Kristian Benoit se remet lentement du grave accident... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Kristian Benoit se remet lentement du grave accident de vélo qui lui a causé un traumatisme crânien sévère l'été dernier à Sherbrooke. Avec sa conjointe Jacinthe Caron et leurs enfants Léa-Élise, trois ans, et Nolan-Damien, un an, ils savourent chaque petite victoire sur la route du rétablissement.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(Sherbrooke) Ça devait être l'année des premières de Nolan-Damien, né en décembre dernier. Ce sera plutôt l'année où Kristian a frôlé la mort et tourné le dos aux pires scénarios, entouré, accompagné, aimé, par sa famille et ses amis.

« Kristian, c'est comme un miracle, dit avec conviction sa conjointe Jacinthe Caron. Il aurait pu ne plus parler, ne plus marcher, tout était possible, même la mort... Mais il n'a rien eu de tout ça. C'est un miracle! »

Kristian Benoit est cet homme qui a subi un grave accident de vélo il y a presque six mois, le 15 juillet dernier, à l'angle des rues Denault et Jean-Paul II, près du pont Jacques-Cartier à Sherbrooke.

Sans témoin, sans souvenir, on ignore encore pourquoi il a heurté le trottoir et a été projeté violemment au sol. C'était un mercredi soir, vers 20 h 15, l'homme revenait d'un match d'ultimate frisbee. L'enquête des policiers n'a rien donné. « On ne saura probablement jamais ce qui est arrivé. Parce que Kristian ne s'en souviendra pas non plus», se résigne Mme Caron.

On sait toutefois que son casque de vélo lui a sauvé la vie.

Et on suppose que sa condition physique, son caractère volontaire et son entourage tissé serré font la différence dans sa lutte quotidienne pour retrouver l'usage complet de son corps.

Car le trentenaire revient de loin, de très loin. Traumatisme crânien sévère, ont résumé les spécialistes. Le plus sévère qu'on peut avoir, a retenu Jacinthe Caron, qui a tout lu dans l'espoir de mieux s'armer pour traverser cette épreuve. La moitié gauche du cerveau a eu un choc tel que tout le côté droit du cycliste a paralysé. Il est resté dans le coma pendant cinq jours et aux soins intensifs pendant deux semaines et demie.

« On est allé le voir 100 000 fois, la famille, les frères et soeurs, les parents. On lui parlait dans son coma. On aime croire qu'il nous entendait et que ça l'a aidé », confie la jeune femme.

« Durant son hospitalisation, on lui répétait chaque soir qu'il avait eu un accident de vélo, qu'il avait été sauvé par son casque, qu'il était à l'hôpital. On lui disait que ça allait bien aller. Un soir il nous a serré la main, à moi et à son père, et il nous a dit ''on va s'en sortir'' », se rappelle avec émotion sa mère Lise Gosselin.

À la maison

Après un long séjour en réadaptation, Kristian Benoit est rentré à la maison le 7 octobre dernier.

La mémoire lui revient par bribes, son oeil droit prend du mieux, il marche et réapprivoise lentement son équilibre. Son épaule le fait encore souffrir. Il parle et raconte, mais perd parfois le fil de ses idées.

« Ce qui va moins bien, c'est mon autonomie, dira-t-il à quelques reprises. J'ai hâte d'être capable de faire quelque chose et de l'initier par moi-même. »

« Ça m'arrive aussi d'avoir de la frustration. Je bouille, je frustre, sans trop savoir pourquoi. Et je ne m'en souviens plus le lendemain. »

Il doit aussi réapprivoiser son rôle de père, souligne grand-maman Lise, surtout avec le bébé.

« Il y a quatre mois, il ne se rappelait plus qu'il avait une blonde et des enfants, met en perspective son amoureuse en le regardant avec tendresse. J'étais juste une personne gentille qui venait le voir tous les jours... »

La route de la réadaptation est longue, mais la petite famille avance vaillamment, nourrie de l'espoir qu'apporte chaque pas en avant.

« Les médecins sont contents de son évolution. Ils nous avaient dit qu'aux Fêtes, on allait savoir quel bord ça allait prendre. Là on voit qu'il est sur la bonne voie pour redevenir celui qu'il était avant », se réjouit Jacinthe Caron, pendant que Léa-Élise, âgée de trois ans, joue avec grand-papa Pierre et que Nolan-Damien fait la sieste.

La vie ronronne doucement dans l'appartement de la petite famille : « On dirait que c'était planifié dans l'univers parce que l'accident est survenu en plein milieu de mon congé de maternité », réfléchit à voix haute la mère de famille, qui reprendra en janvier son poste de directrice générale du Conseil régional de l'environnement de l'Estrie. « J'ai pu être très présente pour lui. J'allais le voir quatre fois par jour quand il était dans le coma. »

Des projets

Sportive accomplie et fan de plein air, Jacinthe Caron a réenfourché son vélo sans trop hésiter, son casque solidement attaché sur sa tête, souvent pour aller voir Kristian au Centre de réadaptation Estrie.

« J'ai fait un pacte avec la vie, dit-elle. Vous me redonnez mon chum et je mets mon casque de vélo... »

Les nombreux amis du couple ont aussi appris la leçon, assure-t-elle.

Kristian Benoit, qui a fait du vélo son mode de transport, croit qu'il pourra s'y remettre le printemps prochain, sur une piste cyclable pour commencer. « Il faut aussi que je me trouve un vélo », ce qui semble un souci pour le grand gaillard de 1,93 mètre (6pieds 4pouces) qui a pédalé dans plusieurs pays.

Confiant, le couple espère voyager en 2016. Peut-être reprendre le voyage à vélo qu'il avait planifié faire avec leurs deux bambins l'été dernier, avant que l'accident mette leur vie entre parenthèses.

« On va réaliser nos plans de 2015 en 2016, dit Jacinthe Caron sous le regard approbateur de son conjoint. On va effacer une année. »

Partager

À lire aussi

  • Le cycliste Kristian Benoit prend du mieux

    Sherbrooke

    Le cycliste Kristian Benoit prend du mieux

    Près de deux mois après son accident de vélo encore inexpliqué, le Sherbrookois Kristian Benoit lutte toujours pour retrouver l'usage complet de son... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer