Pour contrer le désarroi de mon boss

Mais t'sais, tu peux sortir aussi. Même si... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Mais t'sais, tu peux sortir aussi. Même si la neige a pas assez neigé, même si les canons ont pas assez canonné, même si la glace est pas vraiment glacée.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) CHRONIQUE / Mon boss est un gars vraiment inquiet. En fait, je ne saurais dire si c'est le boss ou le père de famille qui se cultive l'inquiétude comme ça, mais toujours est-il que là, dans ses questions du jour, y avait quelque chose qui tournait autour du quoi-faire-en-famille-pendant-des-vacances-des-Fêtes-où-il-n'y-a-pas-de-neige?

La première réponse qui a fait son chemin dans mon petit cerveau proposait quelque chose comme « ben ce que vous faites habituellement quand vous êtes en vacances dans une période où il n'y a pas de neige! », mais j'ai pris depuis longtemps l'habitude de tourner ma langue autour de mes premiers flashs de réponse afin d'épargner mon interlocuteur. Ça donne ce que ça donne because la deuxième réponse est rarement plus pertinente.

Fait que. T'es démuni tant que ça quand la météo fait pas du beau pendant les vacances de la construction, des couleurs à l'Action de grâce, des bourgeons à Pâques pis de la neige dans le temps des Fêtes? J'avoue qu'à une époque où on joue si peu dehors, je trouve ça ben bizarre, mais sache que ton démuni me touche le sensible, boss. J'ai le goût de t'aider, juste de même...

L'affaire de base quand la météo fait pas ton affaire, c'est justement de retourner à la base. Aux choses simples. Donc. Dans les choses les plus simples qui viennent immédiatement à l'esprit, y a forcément des coussins, deux ou trois couvertures, du pop-corn pis un film. Un vieux film. Un Astérix ou un Tintin. Ou peut-être Une histoire sans fin. (J'suis vraiment pas sûre pour SlapShot) Mais quelque chose que tes enfants vont trouver un peu cheapette d'effets spéciaux. Juste pour que tu puisses leur parler de toi, de ton ancien temps, pis que les enfants aient l'impression de te connaître un peu mieux encore.

L'autre affaire de base, c'est un livre. Mais t'sais, vu que tu veux faire quelque chose en gang ou en famille, pas nécessairement chacun son livre dans chacun son coin. Peut-être quelque chose de plus rassembleur. Tiens, une pièce de théâtre. Tu dois avoir ça dans tes restes de cégep une pièce de théâtre. Cyrano, un Molière ou un Tremblay peut-être. Distribue les rôles. Fais jouer ta blonde, les enfants, leurs amis. Fais-moi confiance, vous allez encore en parler dans dix ans.

On reste dans les besoins de base, boss. Manger. Des trucs que t'auras préparés en gang. T'sais, la pizza, c'est vraiment plus intéressant quand t'as fait ta pâte (5 ingrédients, boss, incluant de l'eau) et un concours de pizzaiolo que tu prends le temps de filmer et de repasser en boucle pendant que tout le monde déguste.

Je pourrais rester en dedans un bout comme ça, boss, en te proposant de tourner un film, de lancer un concours photo ou une joute oratoire, de repeindre un mur du corridor en freestyle, de sortir tes vieux jeux de société, de jouer au basket ou au ballon prisonnier avec des rouleaux de papier de toilette.

Mais t'sais, tu peux sortir aussi. Même si la neige a pas assez neigé, même si les canons ont pas assez canonné, même si la glace est pas vraiment glacée. C'est toujours le temps de jouer au drapeau, au soccer, à la cachette. À la cachette, boss. C'est quand la dernière fois que t'as joué à la cachette avec ta gang pis les voisins?

Fais-toi un feu, boss. Dehors. Avec des guimauves, du chocolat chaud pis de la saucisse merguez extra gluten. Casse-toi pas tant la tête, keep it simple. Pis donnez-vous le droit de pas faire grand-chose. Le droit de rien faire pantoute même.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer