Québec présente son plan d'action sur les commotions cérébrales

François Blais... (Archives La Presse)

Agrandir

François Blais

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le ministre des Sports du Québec, François Blais, a présenté lundi un plan d'action pour s'attaquer aux commotions cérébrales liées aux activités sportives, qui vise à « prévenir et gérer » ces problèmes de santé qui peuvent entraîner des conséquences permanentes sur ceux et celles qui les pratiquent.

Le gouvernement Couillard prévoit agir sur trois fronts, soit la prévention, la sensibilisation et la gestion. Ainsi, les fédérations sportives devront revoir leurs règles de sécurité dans leurs disciplines et des sanctions plus sévères devront être imposées aux contrevenants.

De plus, le ministère souhaite mieux sensibiliser les parents et les écoles pour déterminer, par exemple, quand consulter, ou quand retirer un joueur de son sport lorsqu'il a subi un tel traumatisme.

Finalement, Québec dictera la marche à suivre aux fédérations et aux écoles pour mieux gérer le problème. Ces directives incluent « minimalement » le retrait immédiat des personnes commotionnées et l'interdiction du retour au jeu la même journée. Pour s'assurer que ces mesures soient implantées, le ministère constituera un groupe de concertation qui aura pour tâche de « s'assurer que ces recommandations puissent redescendre ».

Les directives de Québec font suite aux recommandations du Groupe de travail sur les commotions cérébrales, qui avait été créé par le précédent gouvernement, en 2014.

Le ministère n'a pas prévu allouer de financement pour ce programme « pour l'instant » puisque, selon le ministre Blais, plusieurs fédérations disposent déjà de ressources pour s'adapter à ces nouveaux protocoles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer