Victoriaville hausse ses taxes de 3,97%

Le maire intérimaire de Victoriaville, Christian Lettre, en... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le maire intérimaire de Victoriaville, Christian Lettre, en compagnie de son directeur général, Martin Lessard.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) La Ville de Victoriaville a profité de l'augmentation de la valeur foncière globale confirmée par le dépôt d'un nouveau rôle d'évaluation pour hausser le compte de taxe foncière de ses contribuables de l'ordre de 3,97 % en moyenne. Dans les faits, la valeur des propriétés grimpera de tout près de 7 % en 2016, alors que le taux de taxation sera diminué de 1,09 $ à 1,05 $.

Le conseil municipal vient ici briser la promesse du maire précédent, Alain Rayes, qui avait annoncé son intention de faire passer le taux sous la barre du 1 $ par tranche de 100 $ d'évaluation lors du dépôt du nouveau rôle triennal.

« On garde l'objectif, mais ça prendra plus de temps que prévu pour l'atteindre. Avec ce qu'on a à faire face comme défi et ce qu'on a à offrir comme services, on a décidé de se donner les moyens de continuer à investir dans nos infrastructures », affirme le maire intérimaire, Christian Lettre.

Depuis 2009, le taux de taxation victoriavillois a fléchi de 0,20 $, passant de 1,25 $ à 1,05 $. L'augmentation plus limitée de l'assiette foncière a certainement contribué à cette diminution moins forte qu'anticipée. Au cours des rôles précédents, on a assisté à des hausses de valeur de plus de 12 %.

La charge fiscale moyenne annuelle des foyers victoriavillois s'établit ainsi à 2518 $, soit environ 200 $ de moins que les résidants des autres municipalités québécoises comptant de 25 000 à 99 999 habitants. Drummondville est l'une des municipalités qui font le mieux à ce chapitre, à 2088 $.

Des investissements pour 24 millions $

Le maire suppléant a, par ailleurs, annoncé des investissements de 24 millions $ visant l'amélioration des infrastructures municipales. On investira notamment près de 4 millions $ dans la réfection de rues et de trottoirs, surtout dans les quartiers résidentiels.

« Au cours des dernières années, on s'est concentré sur les grandes artères et c'est maintenant le tour des rues des quartiers résidentiels. Moi et mes collègues avons ciblé 48 rues qui doivent être refaites », précise-t-il.

La Ville procédera également à la modification des gradins du stade de baseball, un engagement qu'elle avait pris en 2015 et qui devra être réalisé avant le Championnat canadien des 16-18 ans qui aura lieu en juillet. On amorcera également la réfection de la rue Notre-Dame dans le cadre de la première phase de revitalisation du centre-ville.

« On a également l'intention d'agrandir le parc industriel Fidèle-Édouard-Alain. Il s'agira de la deuxième phase d'une possibilité de trois. Ça devrait nous permettre d'ajouter de huit à dix terrains industriels, en fonction de leur superficie », explique le directeur général, Martin Lessard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer