Panne de courant: un dynamitage mis en cause

C'est un problème de dynamitage sur le chemin... (Archives, La Presse)

Agrandir

C'est un problème de dynamitage sur le chemin Coates à Westbury qui aurait causé la panne d'électricité qui a frappé Sherbrooke le 3 décembre.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) C'est un problème de dynamitage sur le chemin Coates à Westbury qui aurait causé la panne d'électricité qui a frappé Sherbrooke le 3 décembre. L'événement serait survenu dans une carrière illégale selon Daniel Messier, responsable des communications au ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

« Nous avons reçu une plainte au ministère la même journée pour nous dire qu'une activité de dynamitage avait provoqué une panne. Nous sommes allés sur le site le 4 décembre pour inspecter et nous avons constaté qu'il y avait des fils brisés à la suite d'un dynamitage. Hydro-Québec était présente sur les lieux. Nous avons retrouvé des roches dans les champs sur une distance de 150 mètres, ce qui est beaucoup pour ce genre d'activité », explique M. Messier.

Selon un employé présent sur le site, les tapis de protection auraient volé à la verticale et auraient touché les fils électriques.

« Le dynamitage se faisait dans l'exploitation d'une carrière illégale. Nous sommes à évaluer les mesures à prendre, mais il est un peu tôt pour donner suite au dossier. Il pourrait y avoir des recours légaux. La carrière était exploitée sans certification d'autorisation et sans droits acquis. »

Selon Daniel Messier, les pierres qui auraient été soufflées pendant le dynamitage pouvaient mesurer jusqu'à 15 pouces. Personne n'aurait été blessé pendant l'incident.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer