Héma-Québec recherche 1000 donneurs de plasma

L'aménagement du futur Salon de donneurs de plasma... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

L'aménagement du futur Salon de donneurs de plasma d'Héma-Québec va bon train au Complexe Le Baron de Sherbrooke. Laurent Paul Ménard, directeur des relations publiques d'Héma-Québec, et Marc-Antoine Lavallée, superviseur du Salon des donneurs Plasmavie, veillent aux derniers préparatifs en vue de l'ouverture prévue le 29 janvier prochain.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) À quelques semaines de l'ouverture de son Centre de plasma à Sherbrooke, Héma-Québec est à la recherche des 1000 donneurs qui lui permettront d'atteindre son objectif de départ.

Le nouveau Salon des donneurs de plasma Plasmavie d'Héma-Québec ouvrira en effet ses portes le 29 janvier prochain dans les nouveaux locaux du Complexe Le Baron. Dès son ouverture, Héma-Québec estime que le centre Plasmavie de Sherbrooke sera en mesure de traiter 400 dons de plasma par semaine, soit l'équivalent de 20 000 par année. D'où l'importance de pouvoir compter sur un bassin de donneurs lui permettant de répondre à ses besoins. Le plasma est un composé du sang. Il est notamment utilisé dans la fabrication de certains médicaments.

Héma-Québec reconnaît que son objectif de 1000 donneurs à Sherbrooke est quelque peu ambitieux, mais se dit tout de même confiant de pouvoir l'atteindre, notamment par l'entremise de ses collectes de sang où les donneurs potentiels seront sollicités.

« Nos collectes de sang vont continuer, même après l'ouverture de Plasmavie, précise Laurent Paul Ménard, porte-parole d'Héma-Québec. Notre défi est de pouvoir recruter de nouveaux donneurs spécifiquement pour le plasma », ajoute-t-il.

Contrairement aux dons de sang, les donneurs de plasma doivent en effet répondre à certains critères relatifs au volume de sang par rapport au poids corporel, explique M. Ménard. « Ces critères font en sorte qu'une personne de petite taille pourrait ne pas se qualifier. Dans la plupart des cas, les donneurs masculins vont donc se qualifier plus facilement, ce qui ne veut pas dire que les femmes sont exclues », tient-il à préciser.

Les personnes intéressées doivent donc entrer en contact avec Héma-Québec. Elles peuvent le faire par le biais des collectes mobiles qui ont lieu le jeudi 10 décembre à Magog et le 11 décembre à Fleurimont. Ou encore directement auprès

d'Héma-Québec, en appelant au

1 800 343-SANG (7264).

Le Plasmavie de Sherbrooke sera le troisième centre de prélèvement de plasma à voir le jour au Québec, après ceux de Trois-Rivières et Saguenay. Un quatrième doit voir le jour à Gatineau, en mars 2016. Celui-ci aura nécessité des investissements de 2,34 M$. Une fois en service, celui-ci comptera 35 employés, soit 20 infirmières et auxiliaires, 14 membres du personnel de soutien ainsi qu'un gestionnaire.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer