Les cinq priorités de Marie-Claude Bibeau

Marie-Claude Bibeau... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Marie-Claude Bibeau

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le premier ministre du Canada s'attend à ce que Marie-Claude Bibeau, à titre de ministre du Développement international et de la Francophonie, dirige les efforts du Canada « en vue de fournir l'aide humanitaire visant à réduire la pauvreté et l'iniquité dans le monde ».

Justin Trudeau a publié sur le site web du premier ministre les lettres de mandat qui ont été remises à ses ministres.

D'entrée de jeu, le premier ministre indique à la députée de Compton-Stanstead qu'en tant que ministre du Développement international et de la Francophonie, elle fera partie « d'une solide équipe de ministres dirigée par le ministre des Affaires étrangères ».

Le premier ministre lui a soumis cinq grandes priorités pour son mandat.

La ministre Bibeau devra travailler à recentrer l'aide au développement consentie par le Canada sur l'aide aux personnes les plus pauvres et les plus vulnérables et sur le soutien aux États fragiles. Pour ce faire, la ministre devra entre autres tenir des consultations auprès des intervenants et organismes travaillant en aide internationale « afin de créer un nouveau cadre politique et de financement destiné à orienter les décisions du Canada relativement à l'aide qu'il accorde, à favoriser l'autonomisation des populations et à appuyer une croissance vaste et durable dans les pays en développement ».

Dans cet axe, la ministre devra aussi veiller à ce que la priorité du Canada en matière de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants soit orientée en fonction de preuves et résultats plutôt que sur des considérations idéologiques. Le premier ministre Trudeau souhaite que le Canada devienne un « chef de file » en matière d'innovation et d'efficacité en matière de développement ».

La ministre du Développement international et de la Francophonie devra aussi travailler avec le ministre des Finances du Canada relativement au financement lié au développement international.

Comme elle a déjà commencé à le faire, la ministre Bibeau jouera un rôle majeur dans l'accueil des réfugiés syriens.

Le premier ministre du Canada invite aussi la ministre Bibeau de « tirer parti des occasions internationales qui pourraient survenir et de les intégrer au programme de service jeunesse ».

Comme cinquième axe prioritaire, le premier ministre s'attend à ce que la ministre du Développement international et de la Francophonie « assure le maintien de l'engagement solide et soutenu du Canada envers l'Organisation internationale de la Francophonie ».

« Je m'attends à ce que vous travailliez en étroite collaboration avec votre sous-ministre et ses cadres supérieurs, pour vous assurer que les travaux en cours dans votre ministère soient effectués de manière professionnelle et que les décisions soient prises dans l'intérêt public », mentionne le premier ministre à l'intention de sa ministre entrée en fonction le 4 novembre dernier.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer