Première annonce de Bibeau: 100 M$ pour l'aide aux réfugiés

Marie-Claude Bibeau... (Photo PC)

Agrandir

Marie-Claude Bibeau

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) À peine un mois et quelques jours après son élection, la nouvelle députée et ministre fédérale Marie-Claude Bibeau y est allée d'une annonce d'une aide humanitaire au montant plus que substantiel.

Pour sa première annonce, la ministre du Développement international et de la Francophonie a octroyé jeudi un financement de 100 M$ pour le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

L'enveloppe d'argent vise a répondre aux besoins urgents des personnes touchées par le conflit syrien, notamment en matière de logement, de protection, d'éducation et de santé.

Le fédéral veut que l'investissement améliore la vie des familles qui ont fui leur pays en quête d'un refuge. «Le financement canadien accordé au HCR donnera aux familles les moyens d'acheter des vêtements chauds pour leurs enfants, de même que du carburant pour alimenter un appareil de chauffage pendant l'hiver», lit-on dans un communiqué de presse.

«Ces fonds permettront également aux enfants de poursuivre leur année scolaire et leur fourniront des occasions d'apprendre, de jouer et de grandir. Ce financement permettra également d'alléger les pressions sur les pays avoisinants en raison de l'afflux de réfugiés.»

«Notre contribution additionnelle aux efforts du HCR permettra d'aider les personnes les plus pauvres.»


Mme Bibeau a été élue le 19 octobre dernier dans la circonscription estrienne de Compton-Stanstead. L'ancienne directrice du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke a été nommée ministre du Développement international et de la Francophonie par son chef et nouveau premier ministre du Canada, Justin Trudeau quelques jours plus tard.

Cette annonce survient alors que le pays s'apprête à recevoir des réfugiés syriens voulant fuir la guerre dans leur pays.

«Le Canada continue de soutenir la population de la Syrie et les pays avoisinants tout au long de ce conflit», souligne Mme Bibeau.

«En plus de notre engagement visant à accueillir 25 000 réfugiés syriens au Canada, notre contribution additionnelle aux efforts du HCR permettra d'aider les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables, et de soutenir les personnes touchées par cette crise dans les États fragiles.»

 

Fonds de secours d'urgence

De plus, le gouvernement fédéral demande aux Canadiens d'aider à soutenir les efforts humanitaires sur le terrain par l'entremise du Fonds de secours d'urgence pour la Syrie. «Pour chaque dollar admissible donné par un particulier canadien à un organisme de bienfaisance canadien enregistré, le gouvernement fournira un dollar pour financer les organismes expérimentés canadiens et internationaux à l'aide de procédures et mécanismes établis».

«On estime que depuis le début de la crise, au-delà de 250 000 personnes sont mortes et plus d'un million ont été blessées dans le conflit. Au cours des deux dernières années, les gains territoriaux rapides de l'État islamique et les atrocités commises contre des civils ont aggravé la crise et complexifié l'intervention humanitaire de la collectivité internationale», plaide le communiqué de presse.

L'annonce de jeudi porte le total de l'aide du Canada en réponse à la crise en Syrie à 969 millions de dollars.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer