• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > La commissaire Charbonneau retient l'épisode des «Ponceaux de l'Estrie» 

La commissaire Charbonneau retient l'épisode des «Ponceaux de l'Estrie»

France Charbonneau... (Photo PC)

Agrandir

France Charbonneau

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La série d'incendies criminels dans des entreprises de ponceaux en Estrie autour de 2010 occupe une place dans le volumineux rapport de la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction.

Raymond Coulombe... (Archives La Tribune, Jessica Garneau) - image 1.0

Agrandir

Raymond Coulombe

Archives La Tribune, Jessica Garneau

La commissaire France Charbonneau fait état des conséquences du stratagème mis en place par Raymond Coulombe où «Les Ponceaux de l'Estrie» voulaient garder le contrôle de ce domaine dans l'objectif de camoufler leurs activités criminelles de trafic de stupéfiants.

«Une entreprise qui avait subi pour près d'un million de dollars de dégâts a vu ses primes d'assurances augmenter fortement. Pendant des mois, plus personne ne voulait soumissionner pour concurrencer l'entreprise délinquante » explique la commissaire Charbonneau dans les faits saillants du chapitre 11 de son rapport intitulé: Autres organisations criminelles.

Jocelyn Anctil... (Archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Jocelyn Anctil

Archives La Presse

Jocelyn Anctil du Groupe Anctil de Saint-Denis-de-Brompton avait été appelé à la barre de la commission Charbonneau à l'automne 2013 pour faire état des conséquences sur ses trois commerces lorsqu'il a pris de l'expansion dans le commerce de la vente de ponceaux.

La juge relate les épisodes où les commerces de Jocelyn Anctil sont la proie des flammes.

«L'impact général des méthodes adoptées par les Ponceaux de l'Estrie n'est pas négligeable. Pendant des mois, voie des années, personne ne plus vendre de ponceaux, ne veut plus soumissionner pour concurrencer l'entreprise délinquante», décrit la juge Charbonneau.

Le groupe de Ray Coulombe a été arrêté et condamné dans le cadre de l'opération Hégémonie.

Nombreuses recommandations 

Dans son rapport tant attendu, la Commission Charbonneau y va de nombreuses recommandations pour assainir les moeurs dans l'industrie, parmi lesquelles une loi pour mieux protéger les lanceurs d'alerte et l'identification de l'employeur de celui qui fait un don à un parti politique.

De même, la commission recommande de prévoir la suspension temporaire d'un élu qui est poursuivi pour corruption ou collusion et de «réfléchir» à la durée du mandat des maires.

Elle recommande aussi d'interdire au personnel des ministères de solliciter des contributions politiques aux fournisseurs et bénéficiaires de leur ministère.

Elle recommande également de resserrer les règles concernant l'acceptation de cadeaux par des titulaires de charges publiques de la part de fournisseurs.

La première des recommandations de la CEIC consiste en la création d'une Autorité des marchés publics, chargée d'encadrer les marchés publics pour assurer l'intégrité des processus.

Elle prône également l'établissement d'une véritable culture de l'éthique à tous les niveaux, ce qui passe par une meilleure formation et des mises à jour.

De même, la commission d'enquête sur l'industrie de la construction recommande le maintien d'une expertise au sein du ministère des Transports.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer