Les Villes veulent se coordonner en vue de l'arrivée des Syriens

Le Caucus des grandes villes de l'Union des municipalités du Québec (UMQ),... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Caucus des grandes villes de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), dojnt fait partie Sherbrooke, veut coordonner l'arrivée chez nous des réfugiés syriens.

L'UMQ veut lancer la création d'un comité intergouvernemental qui sera le répondant auprès de Québec et d'Ottawa dans ce dossier.

Cette décision a été prise lors d'une rencontre téléphonique à laquelle participaient les maires de Montréal et Québec et les maires de la majorité des villes désignées pour l'accueil des réfugiés syriens, mentionne un communiqué de presse.

À cette occasion, les villes ont réitéré leur ferme engagement à contribuer pleinement à la réussite de cet effort collectif d'accueil, mais ont du même souffle exprimé l'urgence, à titre de gouvernements de proximité, d'être partie prenante au plan d'action, ajoute l'UMQ.

Les maires des villes désignées veulent ainsi assurer la cohésion de cette importante opération avec les gouvernements d'Ottawa et de Québec, ainsi qu'avec la multitude d'intervenants du milieu. Cela nécessite selon elles une communication efficace, en temps réel, entre tous les paliers de gouvernement.

La présidence du Caucus des grandes villes a été confiée à la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer