Promenade de la gorge: des vues inédites sur Sherbrooke (vidéo)

Une passerelle suspendue serait construite sur la rive... (Photo fournie)

Agrandir

Une passerelle suspendue serait construite sur la rive nord de la gorge de la rivière Magog. Elle traverserait la rivière derrière le Musée de la nature et des sciences.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Sept tracés terrestres, sept tours d'observation avec des points de vue inédits sur Sherbrooke, le prolongement de la promenade de la gorge de la rivière Magog, la conception d'un spectacle multimédia au lac des Nations et plusieurs autres aménagements dans les 33 sites naturels identifiés dans le plan directeur des parcs nature, voilà ce que propose Destination Sherbrooke pour améliorer l'offre récréotouristique à Sherbrooke.

Denis Bernier... (Imacom, Frédéric Côté) - image 1.0

Agrandir

Denis Bernier

Imacom, Frédéric Côté

Le plan directeur des parcs nature, appelé Parcours, a été présenté par Destination Sherbrooke lundi au conseil municipal après plusieurs mois de travail et de consultations. Le projet récréotouristique audacieux vise aussi l'aménagement de deux parcours aquatiques. La première phase de réalisation devrait s'échelonner sur cinq ans et prévoit des investissements de 25 M$.

L'objectif du plan est clair : générer des retombées touristiques tout en contribuant à améliorer le milieu de vie des citoyens. La thématique de nature urbaine, mise de l'avant depuis près de deux ans par Destination Sherbrooke, y est largement exploitée.

Six parcours seront aménagés en fonction des thèmes du sport, du savoir, de l'histoire, des bois et jardins, de l'innovation et des mines et du réseau ferroviaire. Un autre tracé reliera les tours qui seront construites à la base de plein air André-Nadeau, au parc industriel, au mont Bellevue, au champ des Buttes, dans la gorge de la rivière Magog, au bois Beckett et à la mine d'Ascot. Les boucles imaginées pour chacun des parcours franchissent une distance variant entre 15 et 32 km.

« Le concept des tours est un des éléments phares du projet pour voir la ville avec une autre paire de lunettes. Nous n'avons pas la prétention de faire des tours Eiffel ou des tours du CN, mais à Shawinigan, ils ont une tour et c'est très populaire. Nous avons une topographie particulière et l'élévation et l'altitude permettront aux tours de se voir entre elles et de communiquer entre elles avec la technologie », explique le directeur général de Destination Sherbrooke Denis Bernier.

Elles auront une hauteur variant de 20 à 80 mètres et viseront à s'adapter au paysage et au thème du parcours auquel elles sont liées. La première phase prévoit l'aménagement des structures du mont Bellevue (70 m), de la gorge de la rivière Magog (80 m) et du champ des Buttes (40 m).

Parcours sportif

La première phase comporterait l'aménagement du parcours sportif, notamment par l'ajout d'un circuit de disc golf au parc Victoria et la structuration du corridor bleu Saint-François et Massawippi.

« Nous n'en sommes pas encore aux plans et devis. Un des projets de la phase un est prévu dans la gorge de la rivière Magog. On dit souvent que c'est bien aménagé jusqu'au barrage Frontenac, mais il faut revenir à la rue pour retourner dans la gorge un peu plus bas. On revient avec un concept audacieux de promenade. Il s'agirait d'une passerelle suspendue sur la berge nord qui traverserait la rivière derrière le Musée de la nature et des sciences, où une tour serait aménagée », explique Denis Bernier.

La structure coûterait 8,1 M$.

Sept tracés terrestres, sept tours d'observation avec des... (Photo fournie) - image 4.0

Agrandir

Photo fournie

La mise en lumière de la gorge et l'ajout de structures artistiques pour complémenter le sentier sont aussi prévus. On songe entre autres à reconstituer les usines d'autrefois par des projections sur un mur de brume. La vague de surf, championne de la consultation citoyenne pour trouver le prochain projet récréotouristique, pourrait aussi être intégrée. En tout, 11,8 M$ seraient investis dans la gorge. 

Les projets qui figurent dans les demandes budgétaires de Destination Sherbrooke pour 2016 sont la vague de surf et le spectacle multimédia au lac des Nations (voir autre texte) et l'aménagement d'une piste permanente de Ice Cross Downhill au mont Bellevue. « Nous pensons qu'il y a un potentiel. Il n'existe pas de centre d'entraînement du genre au Canada. La piste serait utilisée environ deux mois par année. »

Sept tracés terrestres, sept tours d'observation avec des... (Photo fournie) - image 5.0

Agrandir

Photo fournie

«Nous devrons avoir des partenaires pour que ce plan se réalise. Ce n'est pas la Ville qui portera seule ces réalisations.»


La somme nécessaire pour une telle piste est évaluée à 215 000 $.

Plus tard, il sera aussi question d'incorporer des hébergements insolites à la base plein air André-Nadeau, soit des cabanes dans les arbres, des yourtes, des tentes suspendues ou des igloos de verre. 

« Nous devrons avoir des partenaires pour que ce plan se réalise. Ce n'est pas la Ville qui portera seule ces réalisations », insiste M. Bernier.

L'achalandage annuel estimé dans les projets de la phase 1 est de 225 000 personnes. Les retombées espérées sont de près de 20 M$ annuellement.

Tous les détails du plan directeur sont en ligne à parcours.destinationsherbrooke.com

Partager

À lire aussi

  • Rouleau et Dauphinais émettent des réserves

    Actualités

    Rouleau et Dauphinais émettent des réserves

    Les conseillers Jean-François Rouleau et Hélène Dauphinais émettent des réserves par rapport au plan directeur Parcours présenté par Destination... »

  • 9 M$ pour un spectacle multimédia

    Actualités

    9 M$ pour un spectacle multimédia

    Deux projets majeurs sur lesquels Destination Sherbrooke devrait plancher au cours de la prochaine année sont le spectacle multimédia au lac des... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer