La construction peut débuter à l'ancien Relais Saint-François

Gestion Santi pourra entreprendre la construction dans les... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Gestion Santi pourra entreprendre la construction dans les prochains jours d'une rue qui desservira le développement résidentiel Place des sources.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) La démolition est terminée et les derniers obstacles sont levés si bien que la construction de maisons unifamiliales pourra commencer au printemps sur le site de l'ancien Relais Saint-François tout près de l'autoroute 410.

Le promoteur Santi prévoit d'ailleurs entreprendre la construction des infrastructures routières dans les prochains jours afin de rendre la rue praticable pour continuer la vente des terrains durant l'hiver, annonce le président de Gestion Santi, Marc Bougie.

Le projet Place de la source comptera 55 unités d'habitations, dont 24 maisons unifamiliales, le long de cette rue qui sera construite à l'angle de Charles-Hamel et de Auguste-Dubuc et qui se terminera par un rond-point.

Entre autres obstacles levés, M. Bougie assure avoir trouvé la bonne technologie pour respecter les normes sonores maximales de 55 décibels exigées par la Ville de Sherbrooke. Il s'agit d'une technologie importée des États-Unis. « On est allé chercher la crème de la crème pour pouvoir réaliser le projet et enfin débarrasser le paysage sherbrookois du Relais Saint-François », précise M. Bougie.

L'ancien centre d'hébergement pour adolescents délinquants, faut-il le rappeler, a été fermé en 2000 et vendu une première fois en 2008. Sa démolition a débuté en mai dernier.

M. Bougie entend par ailleurs lancer la construction d'un second projet immobilier à Sherbrooke au printemps 2016, soit le Boisé des ruisseaux, accessible par la rue de l'Illinois non loin du boulevard de l'Université. Son offre d'achat vient d'être acceptée, précise-t-il, et il entre dans une phase de négociations avec la Ville pour attacher les dernières ficelles. Il s'agit dans ce cas d'un projet de quelque 25 maisons de prestige.

L'achat et l'hypothèque sous un même toit

Enfin, l'homme d'affaires n'était pas peu fier, cette semaine, d'annoncer la mise en place, à Sherbrooke, d'un concept révolutionnaire dans le marché immobilier et unique au Québec, soit de regrouper sous un même toit les services de courtage immobilier et hypothécaire.

Pour y arriver, les bannières Santi immobilier et Santi Financia ont été créées, cette dernière en collaboration avec Centum, décrit comme le plus gros courtier hypothécaire au Canada.

« Rien n'est équivalent au Québec. Nous assistons les gens pour le choix, l'achat, la vente et le financement d'une propriété afin de simplifier et accélérer leurs démarches, mais, du même souffle, nous leur donnons accès au financement de plus de 20 institutions financières afin de faciliter l'obtention de leur prêt, de choisir le taux le plus compétitif et de déterminer le prêteur qui correspond le mieux au profil de l'acheteur », explique Marc Bougie.

« Dans les zéro à trois mois, prévoit-il, des bureaux satellites vont s'ouvrir à travers tout le Québec. Mais la maison-mère va rester à Sherbrooke. J'en ai fait la promesse à mon équipe. »

Les nouvelles entités nécessitent l'implication d'employés et de partenaires supplémentaires pour atteindre une trentaine d'employés à Sherbrooke seulement « à très court terme ».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer