• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Couillard à Boston pour mousser l'hydroélectricité en Nouvelle-Angleterre 

Couillard à Boston pour mousser l'hydroélectricité en Nouvelle-Angleterre

En visite à Boston afin de faire mousser l'hydroélectricité québécoise en... (Photo PC)

Agrandir

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yves Schaeffner
La Presse Canadienne
Boston

En visite à Boston afin de faire mousser l'hydroélectricité québécoise en Nouvelle-Angleterre, Philippe Couillard a commencé son voyage par une «pause santé». Le premier ministre s'est entretenu jeudi soir avec les responsables de huit entreprises québécoises du secteur biomédical qui cherchent à percer aux États-Unis.

«On veut les accompagner dans leurs efforts d'exportation ou d'insertion dans le marché américain et également les aider à déployer leurs technologies à l'intérieur de notre propre secteur de santé», a-t-il précisé.

À proximité d'un tricycle pour enfants handicapés et d'un robot en forme de bras futuriste pour personnes atteintes de paralysie cérébrale, le premier ministre s'est dit impressionné par l'offre des compagnies québécoises. «Moi-même je n'étais pas au courant que l'on faisait certains de ces produits chez nous. … C'est fabuleux», a-t-il confié.

Le premier ministre en a profité pour prononcer un court discours devant des acteurs du monde médical de Boston - dont une soixantaine de représentants d'hôpitaux, de lobbyistes et de consultants - pour vanter le dynamisme de ces jeunes entreprises.

Il a notamment souligné que l'une d'entre elles, Kinesiq, venait d'annoncer une entente de 

«Le premier ministre a pris le temps de nous écouter, on a pu lui poser des questions, lui parler de nos préoccupations», s'est félicité Marie-Claude Landry d'OSSim Technologies, une toute jeune compagnie qui fabrique des simulateurs d'opérations - l'équivalent d'un simulateur de vols, mais pour les apprentis chirurgiens.

La principale préoccupation de cette dernière? «On dit que nul n'est prophète en son pays, alors on lui a demandé comment améliorer la présence de nos produits sur le marché québécois», a-t-elle précisé.

OSSim qui a présenté son simulateur plus tôt cette année dans un salon à Las Vegas est déjà en pourparlers avec des clients en Chine, au Moyen-Orient et au Québec.

Après sa «pause santé», le premier ministre devait rencontrer plus tard en soirée des journalistes américains spécialisés en tourisme pour vanter les charmes hivernaux du Québec.

La deuxième journée de la mission de Philippe Couillard à Boston sera placée sous le thème de l'énergie alors qu'il doit rencontrer les gouverneurs du Massachussetts et du Maine pour discuter d'hydroélectricité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer